Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/408

Cette page n’a pas encore été corrigée


3"76 BOI BOI

—Lés mêmes (sans éclaircissements ni remarques). Paris, Fr. Âmhr, Didot aine, 178S, 3 vol. in-18, 18 à 2i fr.

Édition faisant partie de la Collection des auteurs classiques français et latins, iVjnr. pour l’éducation du Dauphin ; elle n’a été tirée qu’à 5oo exempl.

— Lès mêmes, Paris, le même, 1789, 2 vol. in-4, 60 à 72 fr.

Édition faisant partie de la collection mentionnée précédemmenti elle n’a été tirée qu’à 25o exempl.

— Les mêmes. Paris, imprim. de Crapelet3 1798, in-4, Cg-î îa fr. et plus en gr ; pap. vélin.

— Les mêmes. Édition stéréotype de Didot. Paris, (* Bossdngefrères), 17I9S, 2 vol. in-18, 2 fr. ; pap. fin, 2 fr. 5o c. ; p3p. vélin, 5, fr., et gr. pap. vél., 7 fr. 5o c.

Cette édition a eu plusieurs tirages depuis 1798. —Les mêmes (accompagnées de notes historiques et critiques ; avec les variantes, les textes d’Horace, de Jnvénal, etc., imités par Boileau, et des notes historiques et critiques ;.précédées d’un Discours sur les caractères et l’influence des œuvres de Boileau, et la vie de ce poète. Par P.-Cfc..FR. DiUKdu). Édit. s ter, d’Herhan. Paris,

Marne frères (* M™Dabo)-, 1809, Ï8I3, 1825, 3 vol. in-8, i8 fr. ; pap..vél. 36 fr., ou 3 vol. in-12, 10 fr.

« Cette édition offre le texte le meilleur et le plus « completdece grand poète, qui aitparu avant celle de « 3VL.de St-Surîn ; on y a inséré les lettres à Brossette « qui manquent dans toutes les précéd., et plusieurs « tables très —bien faites ; cependant i tout estimable « qu’elle est, elle ne rend pas inutile celle de Saint« Marc, dont les remarques, quoique souvent dîf« fuses et quelquefois tout-à-fait oiseuses, ne sont « pas remplacées par les notes rares et un peu arides « du nouvel éditeur, ni même compensées par son « excellent Discours préliminaire. Cette édit. laisse « alors à désirer aux personnes qui aiment les com« mentaires étendus et les anecdotes littéraires. »

— Les mêmes, avec des préliminaires et on commentaire, rev. et augm. par M. DAUNOU. Paris, P. Dupont, XSVL5, 4 vol.in-S, 22 fr.

Les notes placées dans Ja précédente édition, a la fin des pièces, le sont dans celle-ci au bas des.pages, et sont peut-être cinq ou six fois plus nombreuses et plus étendues.

— Les mêmes (précédées de l’Eloge de Boileau, et d’une Notice biographique par L. AUGER). Paris, P. Didot, iSi5, 3 vol. in-8, i3 fr. 5oc. ; pap.fin, 22 fr. 5o c ; pap. vél.,

45 fr.

Une des meilleures éditions sans notes ; clic fait partie de la Collection dédiée aux amateurs de l’art typographique. Oii en a tiré des exempl. sur vélin.

— Les mêmes. Édit. dédiée au Roi. Paris, P. Didot, 1819, 2 vol. gr. in-fol., sur pap. vél., orné de 9 vign., 5oo fr.

Magnifique édition, qui n’a été tirée qu’à 125 exempl. numérotés, plus cinq exempl. pour la direc tion de l’impr. et de la librairie. Elle fait partie de la grande collection de M. Didot.

— Les mêmes, avec un nouveau commentaire par AMAR. Paris, Lefèvrc, 1821, 1824, 4 vol. in-8, 40 fr.

Cette édition n’est pas comparable à celles de MM— Daunou el de Saint-Surin quant à la pureté du texte et aux variantes ; mais, indépendamment de l’exécution typographique, elle est rccommandahlc par les notices el les discussions littéraires.

La réimpression fait partie de la Collection des Classiques français.

— Les mêmes, avec un commentaire par DE SAHÎT-SURIIS. Paris, J.-J. Biaise, Ï82I, 4 vol. in-8, avec 2 fac-similé et 12 gravur, , pap. fin, 48 fr.jpap. vél., 96fr. ; carré vélin/ double, avec les eaux-fortes, 1S0 fr. ; pap. de Hollande dont il n’existe que 12 exempl.

C’est l’édition la plus exacte et la plus complète jusqu’à présent quant au texte et. aux notes de Boileau lui-même, et aux variantes des anciennes éditions ; mais on * peut avec raïsou, reprocher à M. de Saint —Surin dé n’avoir parlé de M. Daunou que lorsqu’il n eu à le critiquer, et d’avoir souvent profité de son travail sans en faire mention.

H a été tiré un exempl. de celte édit. sur pean de vélin, qui a été vendu 5ooo fr., avec les dessins originaux.’'..’

— Les mêmes, avec les commentaires rev., eorr. et augm., publ. par YIOÎ.IJET-LEDUG. Paris9 T/t.Dssoer, x8zi, 4 vol. in-S, 20 fr. ; pap. vél., 40 fr. ; on Paris, le même, 1S23, 1 vol. in-S, imp.àdeuxcol., surpap.grandraisin satiné, 24fr*îpap* collé vél., 3o fr.’; pap.vel.superf.sans colle (tiré à 3o exempl.), 48 fr., et 4 vol. in-18, pap. coq. satiné, aofr. ; pap. vél. sans colle, 40 fr.

Cette édition contient, outre les anciens commentaires, beaucoup de notes de l’éditeur : le Discours sur les caractères et l’influence des œuvres de Boileau, par M. Daunou, s’y trouve en tête.

— Les mêmes (sans commentaire, précédées d’une Notice surBoileau par OURRY). Paris, Ménard et Desenne, 1822, 4 vol. in-18, ornés de 10 fig., 10 fr.; pap. vél, , fig. avant la lettre, 20 fr : — Sur format in : i2, pap. fin, 12 fr.’; pap. vélin, figur. avant la lettre, 25 fr.

Édition faisant partie de la Bibliothèque française.

— Les mêmes, à l’usage de la jeunesse. A. M. D. G. (publ. par le P. LORIQUET). Lyon, et Paris, Rusand, 1822, 1824, 2 vol. in-18, 1 fr. 5o c. ; ou 2 vol. in-12, 4 fr.

Dans cette édition M. Loriquct a refait quelques vers, ct « n a supprimé sept à huit cents.

Le second vol. de cette édition contient les Leltrcs de Boileau, le Traité dû sublime, les Béflexions cri—’ tiques, etc.

— Les mêmes ; nouv. édition contenant les passages imités des poètes latins, et précédée d’une notice littéraire et biographique. Paris, Froment, 1824, 4 vol. in-18, 10 fr.

Faisant partie de la Collection des Classiques franc.