Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/394

Cette page n’a pas encore été corrigée


36a’BOC « OC

— Les mêmes. Londres (Paris), 1744, 2 vol. petit in-12.

Jolie édition, et qui fait partie d’une collection de huit vol. imprimée de la même manière ; les six autres sont : les Cent Nouvelles Nouvelles. La Haye (Pa—, ris), 1732-, les Contes delà reine de Navarre, 1733, 2 vol. i lés Contes de La Fontaine. Londres (Pans), 1742, 2 vol.,’—

— Le même ouvrage, sous le titre de Dccameron, trad : de l’ital. (par AKT. LE MAÇOH). Nouv. édit. Londres (Paris), T}5y, 5 vol. in-8, 40 à 5o fr. : papier de Hollande, 70 à 80 fr..’.,.

11 y a des exemplaires dans lesquels on a inséré des figures libres, d’après les dessins de Gravetot, qui ont un prix bien plus élevé.

La première édition est de i545— Le même ouvr., sous le titre de Contes, avec la vie de l’auteur, trad. nouv. (par l’abbé SABATIER DE CASTRES). Londres et Paris, 1779, 10 vol. in-S, et 10 vol. petit in-12 ;.Para, 17S3, iovol.in-lS. — Nouv. édit. sous le titre du Dccameron ; augmen. de tous les contes, nouvelles et fabliaux, imités de ce poète célèbre, par La Fontaine, Passerat, Tergier, Perrault, Dorât, Imbert et autres, eurichiedeRechercheshistoriques sur l’origine de ces contes et des fabliaux, sur les principaux personnages que Boccace a mis sur la scène, et sur les usages civils, politiques et religieux, observés dans le siècle où il vivait. Palis, Poncelin, 1802, ir vol. iu-iS, pap. fin de Limoges, iS fr. ; 11 vol. in-12, avec i33 fig. en taille-douce, sur pap. des Yosges, 24 fr. ; pap. sat., cart. à la Brade !, 36 fr.— 11 vol. iu-8, sur pap. fin d’Augoulcmc, 5o fr, ; sur pap. sat. et cart. à la Bradel, 60 fr. ; pap. vél. saline, première épreuve de fig., 80 fr. ; pap. vélin sat., fig. avant la lettre, 120 Fr.

Celte traduction n’est autre que celle d’Ant. Le Maçon, retouchée. La première édition, publiée par Sa — baticr, en 1779, est anonyme— On a ajouté à l’édition de 1802 deux petits ouvrages d’Algarotti : Je Congrès de Cylhèrc et la Lettre de Léonce à Erotique son fils.

— Le même ouv., sous le titre de Nouvelles, traduction libre, avec la vie de Boccace, dès contes que La Fontaine a’empruntés de cet auteur, par J.-B. MIRABEAU. Paris, Marchand, 1802, 4 vol. in-8, ornés de belles fig-, grav. sousla direction de Ponce, d’après les dessins de Maiillier, 24 fr., ou 8 vol. in-18, avec fig-, 10 fr.

— Kovelle seelte dal Decamerorie, ad uso délia gioventù, coll’accenlo di prosodia. Avignonc, Seguin, c Parigi, Tcpf. Barrois, 1S20, in-18, 1 fr. 5o c.

— — Kovelle seelte ed altre prose, publicate da. A. BCTTOR. A. Parigi, Bossangefratelli, 1S 25, in-3a, 3 fr.

Faisant partie de la Bibliotcca ai prose ilaliatle. — Filostrato (il), poema, ora per la prima volt a dato in lucc (da F. L. B AROKI SERVITA). Parigi, Didot il maggiore, 1789, in-8, 6fr.

Une grande partie de cette édition ayant été, détruite, dit M. lîrunel, les exemplaires en deviendront rares. Il y a dix exempt, tirés sur pap. d’Annonay.

—Nimphale (la), nel quale si contienne l’Innamoramento d’Africo cdiMensola. Londra e Paligi, Molini, 1778, petit in-i 2, 3 fr. ; in-8, 6 fr. ; gr. pap. de Hollande, 8 à 10 fr.

Il en a été tiré des exemplaires sur vélin.

BOCCAGE (du). Voy. DUBOCCAGE.

BOCHANTE (Van), chimiste hollandais. Nous ne connaissons de lui, en français, que les cinq.Mémoires suivants, qui ont été imprimés dans le tom. Y. du recueil de l’Académie de Iîruxelles, anc. série : I° Sur le résidu noir do l’éther r.ltrioliquc ; 2° Sur l’huile douce de vitriol ; 3° Sur diverses substances chimiques ; 4° Sur la terre foliée de tartlc, 5° Sur la congélation subite du vinaigre radical.

BOCHARD (l’abbé). Cinquième âge de l’Eglise, extrait d’une Dissertation sur les sept âges, selon l’Apocalypse. Lyon, impr. de Boursy, 1826, in-8 de 68 pag.

— Jules chrétien, ou Dialogues sur les principes et les plus essentielles pratiques du chrétien. IV° édit. Lyon et Paris, Rusand, 1S16, 3 vol. in-S, 6 fr.

BOCHAT (Ch.-Guill. Loys de), lieuten. bàilliavalet contrôleur-général à Lausanne 5 né le ir novembre i3p ; 53 mort le 4 avril i ? 54. t.

— Dissertalio de optimo principe. Basileoe 1716, in-4.

—— Mémoires critiques pour servir d’éclaircissements sur divers points de l’histoire ancienne de la Suisse, avec une nouvelle carte de la Suisse ancienne. Lausanne, 1747-49, 3 vol. in-4.

— Mémoires pour servir à l’histoire des différends entre le pape et le canton de Lucernc. Lausanne, 1727, in-8.

Les différends dont il est icî fait mention, sont survenus à l’occasion de la danse, défendue par un . curé à ses paroissiens.

— Ouvrages pour et contre les services militaires étrangers, considérés du côté droit de morale. Lausanne, 1789, 3 part. in-S.

C’est « ne réunion d’opuscules publics à diverses époques contre la lettre d’un anonyme, qu’on croît être Saint-Hyacinthe’, insérée dans le Journal littéraire de La Haye, et dans laquelle la conduite des Suisses sûr l’article des services militaires étrangers est vivement censurée. On y trouve la lettre mentionnée cl une Réfutation de la dissertation dé Bochat, impr. à Genève, en in3i.

— lîochat a eu part à le rédaction de la Bibliothèque italique.

Cet écrivain, avait entrepris la traduction de l’Histoire de la Suisse i par Lnuffcr ; maïs il n’alla pas au-delà du premier volume. H a encore laisse eu ma