Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/386

Cette page n’a pas encore été corrigée


3 Si BLA BLA

—Parisénm (le), ou le Tableau de Paris. Sec. édit ; Paris, iS07, in-i2, 2 fr. 5o c.

Psyché et Cupidon, épisode traduit du

latin en franc, et en ital. Voy. AruLÉE.

— Voyage en Grèce, trad. de l’ital. Voyez SCROFAHI (R.-F.)… : .

’BLAQUIÈRES (Edw.). Examen historique de la révolution espagnole, suivi d’Observations sur l’esprit public, la religion, les mœurs et la littérature d’Espagne ; trad. de l’angl. par, J.-C. P***. (PAGES). Paris, Rosa, 1S23, 2 vol. in-S, 10 fr.

— Histoire de la révolution actuelle de la Grèce, son origine, ses progrès, et Détails sur la religion, les mœurs et le caractère national des Grecs ; trad. de l’angl. par D. RT.AO.DIURES. Paris et Leipsich, Bossange frères, 1823, in-8, 7 fr.

— Rapport sur l’état actuel de la confédération grecque, et sur ses droits à l’assistance et au secours de la chrétienté ;

’trad. de l’angl., —par M** « . Paris, M’ » ' Goulet, 1823, br. in-8, 1 fr. So c.

BLAQUIÈRES (L%J.-E.), médec. Voy. SAKSOK..,

BLAQUIÈRES (W.de), lient.-gén. de l’armée britannique, et membre de la ; Société rby. de Londres. ;

— Mémoire concernant diverses amélioralions urgentes à apporter au système de police de la ville de Paris, en ce qui regarde la propreté et la salubrité de cette capitale, ainsi qne la sûreté et la commodité de ses habitants. Paris, impr. de Relia, 1826, in-8 de 24 pag.

BLARHAMBERG (Mad. F. de), née à Lausanne, en 1746.

—Lettres familières et morales à l’usage des jeunes demoiselles, où’elles pourront ap~ prendre à se formerle goût pour le style épistolaire. Hanatt, 1782, in-12.

BLÀSIUS (Fréd.). Méthode (nouv.) de clarinette, et raisonnement des instruments, principes et théorie, de musique. Paris, 1796, in-4.

BLASSIÈRE (J.-Jacq.). Histoire naturelle de la reine des abeilles ; trad. de l’allemaud. Voy. SCHIRACH (A.-G.).

BLASSIS (Ch.). Traité élémentaire, théorique et pratique de l’art de la danse. Milan, J. Beati et A. Tenenii, 1820, iu-S orné de 15 fig., 5 fr..

BLATIN (J.-B.). Catarrhe (du) utérin, ou des Fleurs blanches. Paris, Baudouin, rSoi, iu-8, 4 fr.

BLAUD (C). Antiquités de la ville de Beaucaire. Beancaire, l’Auteur, 1819, in-4, avec 16 pi.

BLAUD (P.) ; doct. en médec. de la —faculté, dé Paris, médecin en chef des hospices de Beaucaire, membre correspondant de plusieurs Académies et Sociétés de médecine de la France, de i’Acad. roy. de médecine de Paris, de l’Athénée de médecine de la même ville, et de la Société.linnéennejnéà Nîmes (Gard), eu 1744. ’

— Mémoire sur la nature et le siège des fièvres intermittentes et rémitlentes (Extr. de la nouv. Biblioth. méd., mars 1824). Paris, Gabonetcomp., iS24, in-8, 1 fr. 25 c.

— Recherches (nouv.) sor la laryngo-tracheïte, conuue sous le nom de croup.Paris, Gabon et comp., 1828, în-S, 7 fr.

Une lettre de M. Blaud à M. le doct. Desruclles, sur sa critique de cet ouvrage, a été insérée dans le Journ. univ. des sciences médicales, avril 1824."

La liste des Mémoires de ce médecin est assez longue, il a fourni : 1° à la Bibliothèque médicale : Mémoire sur les tempéraments (Tom. XXXIV).— Mém. sur les bons effets de la compression des carotides dans les engorgements sanguins du cerveau (Tom. LXII). —Mém. sur l’incerlitude du pro*gnoslic dans les maladies aiguës (Tant. LXÎII et LXIV) : —Mém. sur le déchirement delà veine cave inférieure (Tom. LXVll). — Mém. sur le déebirement snnitc du cœur (Tom. LXI’III). — Commentaires sur les Apliorisines d’Hippocralé, d’après, le texte grec, avec des Observations qui lés justifient (Tom. LXIV à LXXVIIl). — 20 A la Ifouv. Bibliothèque mèaicnle : Observations pour servir à l’Histoire des maladies, considérées comme moyens.thérapeutiques (Tàm. II, iSa3). — Obsérv. sur un cancer des mamelles qui a exigé trois extirpations, —et dont la guérison a été complète et durable (id., id.").

— Une série : d’Observations de médecine : clinique (Tom. VI à X, nov. 1824 à sept. 1S26). — Méui. sur l’influence du système musculaire sur la circulation, et sur les principaux pbénoinèncs pbysiblogiques et pathologiques qui dépendent de celte influence, lu à, l’Académie roy. de médecine en jany.

, 1825 (Tarn. VIII ; i825)— Mém. sur la variole (Tom, X, 1826). — Comparaison de la diphlhérite et du croup, d’où il résulte que ces deux affections sont essentiellement différentes l’une de l’autre (Tom. XIII, 1827).,

BLÀ.VET(l’abbé J.-L.), traducteur, né à Besançon, le 6 juillet 1719, mort à Paris au commencement du xixsiècle.

— Coûtes traduits de l’angl. Voyez— HAWKESWORTII. — Avec l’ahbé NOLIH : * Essai sur l’agriculture moderne. Paris, 155, pet. in-12. — * Histoire d’Ecosse, trad, de l’angl. Voy. RŒERTSOK. — *Mémoires historiques et politiques de la Grande-Bretagne et de l’Irlande. Voy. DALRYMPI.E(J.). — * Recherches sur la nature et là cause dé là richesse des nations, trad. de l’angl. Voy. SMITH.—Théorie des sentiments’Vnoranx, trad. de l’angl. Voy. SMITH., —

BLAVIER, ingénieur en chef des Mines.’