Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/384

Cette page n’a pas encore été corrigée


35a BLA HT.A

BL1HCHET.(J.)., Recherches sur, 1a médecine, on l’Application de la chimie à la médec. A7etv~Yorck, 18.00, grand iu-S, 6 fr.

BLANCHET (Pierre), écrivain français du xve siècle. ; :

— * Farce (la) de Maistre Pierre Paihelin, avec son Testament à quatre personnages. (Nouv. édition). Paris, Consteller, 17, 23, in-S.. —Autre édit. (suivie de 3 ballades’ de $. Marot), Paris, Durand iijGz ; pet. in-8 de i5S pag. "’

L’une de nos plus anciennes pièces de théâtre.’La

Îremière édit. partit en i4go sous ce titre : Le grand et cpetit Pathelin : elle a été réimprimée plusieurs fois au quinzièmé’èt au seizième siècle, seule, ou avec d’autres pièces de l’époque. Voy. le Manuel : du Libraire par M. Brunet., ,……

La Farce de Pathelin estdonnée, sans trop de certitude, à P.Blahchet. Guillaume dé liorrîs, dit le comte de Tressan, dans ses Œnvres diverses, 1779, in-S, pag..99, èsi peut-être auteur de la Farce de Pathelin i’parce que son continuateur, Jean de Meung, en cite des passages dans la continuation du Roman de la Rose. M. de l’Aulnaye qui S’est occupé.de re : cherches sur. l’auteur de cette pièce, dit au contraire qu’elle est de Blanchet. Le Testament n’-a pas’été’écritpar le.même que Ja pièce : ; son style plus moderne, , eti’absence de toute verve comique le prou veutlassez.

BLANCHET (P.-HO. Cours méthodique de géographie ; élémentaire ;. Paris, Lourmànd ; Ûondey-Duprépère êt, fils ; Bàch’elièr, 1825)’in-i2j 3 fr. « » ’….’

Avec A. D. Lourmand. s’

’' BLANCHET’(R.ji ; Ëcole.’(l’)'dès’.empires, pbè’me épique en’iy, chants. : "Paris,.Miz chaud, i8i5, grarid.iu-18,.2 fr. 56 c.., ’BLANÇHETIÈRE-BELLEYŒ ! Mémoire sur la nécessité de diviser les entrepôts dans les colonies, pourenipêçhcrîa contrebande, : et sur la différence qui existe entre les. villes d’Europe et celles des Colonies. 1791, in-8.

BLANGHETON (Ant.-Aut.), médecin,’ nèàClermont (Pnyfde-Dônie), en 1784 ; — Essai ; sur l’homme, considéré— dans "ses rapports géographiques. Paris, impr. de Didotjeune ; 1808 ; ht. in-4.

— Souvenirs d’un aveugle : l’Illusion et la Patrie (deux pièces en y ers). Paris, Ladvocat, 1827, in- de 16 pag. ".’

— Vues pittoresques des principaux châteaux et des maisons de ; plaisance’des environs de Paris, etc. Voy. ce titre ;

’BLANCHEYILLE, pseudon. Voy. CARtiEE’(l’abbé)..

BLANCHIN (J.-B.), ancien oratorien. ±-* Disciple (le) de Lhomond, ou Recueil de phrases qui ont rapport aux différentes règles contenues dans- les Eléments : de-la grammaire latine, par Lhomond. Nouvelle édition. Lyon.et Paris, Rusand, 1820, 2 vol. in-12, 4 fr.. : , :

 ; La première édit. est de Paris, 1813, avol. inï2.

— Le même ouvrage, traduit’eh latin, par l’auteurinëmè : Lyon et Paris ; Unième, 1823, 2 volt in-12, 4 fr. /

—r— Eléments de géographie, àl’nsàgè de la jeunesse de l’un et de l’autre sexe., par M.-J.rE. B***. Lyon, £t.Savy, i8i6, in-i2. 7—Elève (le petit) de Lhomond, ou Nouveau petit Cours de thèmes calqués sur le rudiment de Lhomond. (111° édit.), avec un petit dictionnaire, à l’usage : des septièmes et sixièmes, par, M. J.-B ; Paris ; A. Delalain ? 1827, in-12, 3.fr. ;.’ ;

.r’La première fut publiée à Lyon, eh x8i3 ;, (sous ce titre : le Petit élève de Lhomond, ou le Petit frère du Disciple, etc., in-12. ;’

Il existe, uû corrigé du Petit Élève. Paris, le même, in-12, 3 fr. j5 c.

BLANCHOT (B.). * Aux Cultivateurs, bu Dialogue, peut-être intéressant, tiré d’un manuscrit qui à.pour titre : Entretiens d’un vieil agronome’et d’un jeune cultivateur, par Mi B**Lo7idres.et Paris, 1786, iiirI2 de 48 pag, i — : —— * Marne (de la) et de lamanière de l’employer utilement à l’amendement et à l’améliora lioudes terres ; chapitre encore tiré du manuscrit qni a pour titre : Entretiens d’un vieil agronome et d’un feunecultivàteur, ]tar M. B. Paris, 11788, in-8, 1801, in-12. .— *’Trèfle (du) et de sa culture ; chapitre tiré d’un manuscrit qui a pour titre : Entretiens d’un vieil agronome et d’un jeune cultivateur, par M. B. Londres et Paris, 1786, 1801, in-12.

BLANDEAU. Empire (!’) de la fortune, poème en vi chants ; Paris, Delaunay ; Hubert ; Brèdif, 1825, in-S, 1 franc. 5o c.,..,. ;. ;. -…

—Empire (1’) du tabac, poëme en 111 chants. Paris, Rosa, 1S22, in-S.

— Étrerines littéraires aux grands hommes, où l’Empire du café, et le rapport de son influence sur l’esprit, les mœurs etl’économie animale, poème en iv chants. Paris, Delaunay ; Ponthieu ; Pichard, 1824, in-8, 2 fr. —île (1’) des Indépendants, ou Critique des mœurs et de l’ambition en général. Paris, Pigorcau, 1820, in-S, 2 fr..

— Réplique à M. de Chateaubriand sur sa première lettre à un noble pair. Paris, les iriarch. de nouv., 1824, in-8 de 16 pag.

BLANDIN (l’abbé). * Apologie dn clergé de France, on Commentaire raisonné sur lTnstructioh de l’assemblée nationale, con—. cernant l’organisation dn clergé. Paris, Crapart’ijQi), in-8, 1 fr. 20 c. Cet’opuscule a eu une secoude édition. "