Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/383

Cette page n’a pas encore été corrigée


BLA BLA’ 35r

sont inconséquents, en exigeant aujourd’hui ce qu’Us, ont jugé inutile en 1802… ;.. — * Véritable (le) esprit du Catéchisme, a l’usage de toutes les églises dcTempire français, , qui vient d’être publié par M. Buonaparte. Instruction familière par demandes et.par réponses, adressée, aux fidèles 1, de France j par un prêtre français. Londres, 1806, in-8 de 60 pag.

Dictionn. des ouvr. anou. et pseudon.

BLANCHARD DE LA MUSSE (le comte Fr.-Gabr.-TJrs.), poète, anc. conseiller au parlement de Bretagne} membre des sociétés académiques et royales de la Loire-inférieure, de la Sarthe, et de la société roy. de Nantes ; né à Nantes, en x 753. ;

Ami, de Pai-ny, de Berlin, de Florian et d’un grand nombre, de poètes,’le comte de la Musse comme eux s’adonna à la culture de la poésie ; nous ne connaissons de lui, impr. séparément, qu’une Promenade à Carq***** (ÇapqtTefoux), départ, de la Lûirclnférteure (en vers et en prose), adressée à Mad. ***. (Nantes, sans date), in-S de 32 page, un autre écrit, intitulé : De l’Influence des arts sur le bonheur et la civilisation des hommes, ¥ avis, Solvet, ISOT, , in-S, et une Notice sur M. Graslin. Nantes, 1S16, in-8 ; mais il a donné depuis quarante ans, un très-grand nombre de morceaux à l’Alinanach des Muses, au Chansonnier des Graocs, aux journaux littéraires et recueils poétiques de Paris et des départements. Le’comte de la Musse, qu’on peut sans injustice considérer coinnie’l'Anacréon delà Bretagne, doit publier incessamment une collection de ses’opuscules : on-peut répondre d’avance du plaisir et de l’intérêt qu’inspireront Ses stances sur l’antiquité, sur la fatalité, sur les délateurs ; ses épîtres philosophiques à un grand nombre d’hommes de lettres ; ses épigraimncs, ses madrigaux, ses chansons, et parmi celles-ci, ses couplets sur Us genoux, sur les divers périodes de la vie d’une femme.

BLANCHARDIN-LECHÊNE. Hommage à rinnnuahle vérité, ou Discours à sa gloire pour la religion. Bruxelles, 1802, in-8.

BLANCHART. Traité de la coupe des Lois, pour le revêtement dés voûtes, arrières voussures, trompes, rampes, etc. 177 4, in-4.

BLANCHART — ROISMARCHARSAS ((r.-O.), sons-chef au ministère del’inlériéur.

— Itinéraire de l’ami des Arts, ou Slatistiquegénérale des Académies, Bibliothèques, Cabinets d’histoire..naturelle, de physique et de chimie ; Collèges ; Ecoles spéciales et d’application ; Ecoles de dessiu, de musique, de navigation et d’enseignement mutuel ; Jardins et Cours de botanique ; Monuments ; Musées, etc., etc.Paris, Màthiôt, in-S, 6 fr.

— Notice sur la nouvelle statue équestre de Louis XIY, fondue d’après le modèle de M. Bosio ; membre de l’Institut ; précédée de quelques Considérations critiques, et d’un Aperçu historique, sur la Place.des Victoires et sur.les divers monuments qui l’ont décorée depuis sa construction. Paris,

Môndor ; Martinet, 1822, iri-8 de 24 pag., avec une’planche. j

BLANCHE (M™). * Discours sur les Américains. 1784. I

BLANCHE, du Havre. Projet d’institution commerciale, présenté lau commerce de Rouen. Rouen, imprini, d’Mm.Périaùx fils aîné, 1820, in-4 de 12 pag.

BLANCHENAT — VERNES. Mariage, traduit de’l'anglais. Voy. FERRIAR (Miss) ; BLANCHET. Plaidoyer (son) pour M. Foulon, éditeur responsable ides « Lettres normandes ». Paris, imp. de Plassan, 1826, in-8 de 64 pag. y…-.,

BLANCHET (A.). Peu de choseon Rien, colifichet littéraire. Paris, xSo3, in-12.

— Poésies. Paris, xSo5, in-12, 1 fr. 25 c’ —— Poésies diverses, par M. À. B. Paris, de Vimpr. de L.-Et. Herhan, 1812, in-8 de 48 pag. ! ;

, BLANCHET (A.-F.-N.). Méthode abrégée pour accorder le forte-piano. Paris Brianchon, in-8, avec 2 planch., 2 fi’.

BLANCHET (l’abbé Fr.)’,. né à Angerville, près de Chartres, le 26 janvier 1707, mort à Saint-Germain-en-Laye, le 29 janvier 1784.

— Apologues et Contes orientaux, etc. ; par l’auteur des Variétés morales et amusantes ; précédés de la vie de l’auteur, par DnsAutx. Paris, (* Debure), 1784, in-8, avec le portrait de l’auteur, 4 fr.

r— * Variétés morales et amusantes, tirées des journaux anglais. (Pnbl. parDusAnijel. Paris, Debure, 17S4, 2 vol. in-12, 5 fr.

— Vues sur l’éducation d’un prince : ouvrage dans lequel l’auteur donne une méthode facile pour apprendre à un jeune seigneur, en très-peu de temps, à écrire et à lire. Paris, 1784, in-12.’"

L’abbé Blanchet est encore auteur d’une Ode sur l’existence de Dieu, ,

BLANCHET (J.), né à Touruon, le 10 septembre 1724, mort en 1778.

— Art (1’), ou Principes philosophiques du chant ; nouv. édit. Paris, I7Î6, in-12.

Voyez aussi BÉRAUD..

— * Homme (1’) éclairé par ses besoins. Paris, Durand, 1764, in-12.

—* Idée du siècle littéraire réduit à six vrais auteurs. 176 : , in-12.

Les éditeurs de Ja France littéraire de 1769 attribuent cet ouvrage à, ï. Manchet, et l’abbé Goujct à d’Aquin de CluUcaulyon. ;

—* Logique de l’esprit et du cœur, àl’usage des dames. La Haye et Paris, Cailleau, 1760, in-12.