Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/376

Cette page n’a pas encore été corrigée


3i4 BIZ BLA

Ces neuf vol. contiennent les divers ouvrages suivants : i° Tom. I—III, YUtaàc d’Homère, précédée d’une Kotice historique sur la vie et les ouvrages du traducteur ; de Réflexions sur Homère (impr. pour la première fois dans les Mém. de l'Acad. de Berlin en I7’39 et I74) ; de’Réflexions sur la traduction des poètes, suivies d’Observations sur l’unité du plan de l’Iliade, et d’Observations sur les allégoristes, Tom. IV— VI, VOdyssêe d’Homère précédée d’Observations sur , te poème, et de la seconde partie des Réflexions sur la traduction des poètes. Tom. VII, Joseph, poëme. Tom.VIII * Les Rataves, Totn.IX, Iiermann et Dorothée, poème en neuf ebants, trad. de l'allem. de Goethe. Mémoires sur différents sujets de littérature ancienne : De l’Étude des anciens (Mcm. împr.pour la première ibis dans le recueil de l’Institut, sect. de littér. et de beaux-arts, tom Ier, 17S9). Observations sur, les deux premiers livres de la Politique d’Aristote,. avec des Jugemènts(y faisant suite) de quelques philosophes et écrivains célèbres de l’antiquité, sur les républiques anciennes (id., tom. II et III,. 1799—ÏSOI)-Réflexions sur Pindare, suivies de la’traduction de sa première Olympique (id : , lom. IV, ïSo3). Considérations sur là richesse de Sparte (impr. d’abord dans les Mém. de l'Acad. de Berlin, ann..i7S3). RéJIcxions sur le merveilleux épique (id., aiin. 1773).

Indépendamment des quatre ouvrages que nous avons cités comme ayant été omis dans cette édition, des œuvres de Bîiaubé, il y manque, encore les Mémoires suivants, fournis’par’l'auteur,.au’Recueil de l’Académie de Berlin, de 1770 à 1792- : 1° Mémoire sur cette question : .Le peuplé est-il juge-compétent de l’Eloquence ? (.ftfo) 2°. Essai sur’cette question : Pourquoi la langue italienne a-t-ètle eu sur toutes les entres langues et en particulier sur-fa langue française, la prérogative d’tarrwcri et presque dès sa naissance j a la perfection ? (1771) 3°.’Discours sur Mohcrc (1772). 4° Mém. sur’une contrariété singulière dès lois de l’harmonie poétique 1775). 5° Du Goût national, , considéré dans son influence sur —la traduction, en trois Mém. (1777—781). 6° Sur ta séparation de Caljpso et d’Ulysse (1784). *f*rSur la descente.d’Ulfssc aux.Enfers, décrite dans l’Odyssée (, 1784), 8W, Analyse des principes d’Aristote sur le gouvernement, suivie’d'Observations (1792). Sacrale à 1’écolc.d’un théologien, ou Réflexions sur le dialogue de Platon, intitulé Euthjphron.Ce dernier Mém. se trouve dans l’anc. recueil.de l’Institut, sect. de littérature et.des beaux-arts, tom. 1er, ’*79$)v. / « ».’’.*’.’, "…

BIZET. Boîtes (les), on.la.Conspiration des mouchoirs —, vaudeville en nn acte. Paris, 17.96, in-S. — Coûtes de Yhefc mitage, trad. de Tangî. Voy. ce.titre. — : Débutant(le), vaudeville. Paris, iSor.— Diableries (les), ou Gilles hennite. Voy. CHA.ussrER..—(AvecFrjLspKOT) : Gilles tout seul, vaudev. Paris, 1799,’in-S.— (Avec BPERIK) : Nouveaux (les) Athées, on Réfutation des nouveaux saints. Paris, Marchand, 1.S01, in— J2.. « ’Satire1 dirigée contre les Philippiques de Çhcnier ». — Pacha (le), ou les Coups du sort. Voy. CHA.USSIEH. —(Avec DET.A.poR.TE) : Télémaque cadet, parodicen un acte. Paris, 1799, 10-8, — Tombeau (le), trad. de Pangl. Yoyez RÀDCLIFFE (Mrs.).

BIZET, d’Amiens. Mémoire sur la tourbe. 1709, in-12.

BIZET (Mart. : J.-B.), curé de S.-Étienne-du-Mont ; né près de Bolbec, en 174G, mort à Paris, le S, juillet 1821. —Discussion épistolaire sur la religion, entre W. (Geo. Walther de Londres, protestant de l’église anglicane) et M.-J.-B.-B. (Martin J.-B. Bizet), catholique romain. Paris, Cassot, an ix (18oi), in-12, 1 fr. 80c.

BIZET DE FRAÏNE (L. — Ch.). Précis des diverses manières dé spéculer sur les fonds publics en usage à la bourse de Paris. IVe édit., rev. et’augm. Paris, Delauhayy 1821, ïn-8, 3 fr.’

BIZOT, cous, au bailliage de Besançon.

—* Jacqueinardade (la), poëme épi-comique en patois de Besancon. Dôle, Tournel,

ï7 ? i » in-12.

BLACHE (l’abbé). * Lettre à un docteur en théologie, par un de ses amis, au sujet de l'emprisonnement de M. Blache. 176, in-12 de 93 pag.., ;

Suivant l’abbé Gougel, cette lettre est de Blache lui-même.

BLACHE (J.-B.), père du suivant, maître de ballets de l’Académie royale de musique.

— Amours (les).d’automne ou les Vendangeurs, ballet villageois en ï acte. Lyon, i8p5, , in-8. : …..

— Dànsomanie (la), ou la Fête de M. Balloné, ballet en 2 actes. Lyon, 1801, in-8.

— Famille (la) fugitive, ou la Laitière polonaise, trait historique tiré d’une ancienne chronique de Pologne, pantomime en 3 actes. Bordeaux, Teychcnèy, 3824, in-8. 7T-Haroun-al.-Raschid et Zobéide, ou le Califegénéreux, pantomime en3 actes. Paris9 pentu, i8i7, in-8, r fr.,

— Lîsbeth et Muller, ou la Fille soldat, pantomime en 3 actes, mêlée de danses. Paris, Fages, i"818, in-8.

— Mars et Vénus, ou les Filets de Vulcain, ballet-pantomime en 4 actes. Paris, Rouliet, 1826, in-8.

Ce ballet n’a été dansé à l’Académie de musique que le 29 mai de l’année de son impression : il l’avait été long-temps auparavant à Bordeaux. :

— Meuniers (les), ou les Rendez-vous nocturnes, folie ballet-pantomime en 2 actes. ParisiQuoy ; Barba, io. in-8, 3o c.

— Sylvain, ou le Braconnier, ballet en 2 actes. 1S06, in-8. i r

..BLACHE, fils du précédent. Jpan : Jean, ou les Bonnes d’enfants, ballet-pantomime, en 2 actes. Paris, Bczou, , 1824, rn-8.’*-. :

Avec Mazurier..’ : . f….

Celle pièce a été jouée et imprimée dans le même mois (août iSaij), en 3 actes. La première édition « 11 3.actes, est anonyme.

— Lauriers (les) d’Ibérie, ou là France vie