Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/369

Cette page n’a pas encore été corrigée


BIL —’BTT..23 —Grand’.(le) Bailliagede Lyon,’cbmédié. ,., Pièce satirique dirigée, contre —quelques anciens tùagislrals lyonnais.., ,.’"Y

|. BILLERET (Cl.-Nie.) : , docteur enjmé’decine ; né à Besançon., vers 1, 667’, mort .en, 1759. —Y ’,’,’' " ’

—Traité du régime. Besançon, I748, in-r2. nr-Traité sur la maladie pestilentielle qui dépeuplait la Franclie-Conitéeh 1767J Besancon, 1721, in-12. ; ï’y Y

Cl.-Kic. Billei’èy a’iaissé plusieurs’ouvrages’manuscrits, entre autres un Tractants medicamentorum timplicium exregno animait, vegetabili et initierait t etc., à vol. in-4, qne possède la Biblioth’èquc.publiquè de .Besançon, y ’ « ’ : ’ » ; -, : " « ’. » ’.',’,.’,

BILLEREY (Ff.) ; Série de propositions ,’sùr l’épidémie caîarrhale qui a régné à Paris pendant l’hiver de l’an & !. Paris, an xii (1804), in-8.’ ;’' Y y

,. BILLER.EY (T.). Mémoire historique, scientifique et polémique,’sur, un nouvel Jbydro-caléfacteur à la vapeur d’eau par l’intermédiaire d’un récipient condensateur, placé, ; au milieu d’un réservoir rempli de ce liquide..Grenoble, Durand aîné ; balcon ; Paris ; Gabon, 1826, in-8.

y YBILLET.i Mettre de M. B.,.y. ’, doct. en médecine ;’sùr l’analyse et là vertu dès eaux minérales, dont la source est dans son jardin, au faubourg. iSaint-Antoinelès-Paris. 1707, 111-12.,

BILLIARD (Aug.)’, néen iSS.Voyage aux Colonies orientales, pu Lettres écrites 4es îles de France et de Bourbon, pendant les années 1817-20, à M. le comté Montaliyet.fa™, Ladvocat, ïS22i, in-8, 6if.

’BILLETfils aîné, né â Lyon. Commerce (du), dés douanes, et du Système desprobibitions, considéré dans ses rapports avec les intérêts respectifs des nations ; ouvrage auquel l’Académie de Lyon a décerné une médaille dans sa séance solennelle du Si août t825 ;’augmenté par M. 1 MARIE DU MESKII.. Paris ; Renard, 1825, in-8, 3 fr.

BIELINGS. Voyage dans le nord de la -Russie asiatique, etc. Voy., SAUER.

,. BILLION(Cam.), licencié en drbitjjuge

de paix à Lyon. ;

.’..- Jugés (des) de paix en France ; ce qu’ils ..devraient être. "Lyon, Bàrret, 1824, iu-8.

— * Observations sur les justices de paix

de, Lyon ; par un juge de paix de : Lyon. , fy; on, z8ri., iri.78… y, : …’

, BILLOT (J : ), prêtre ; né à’Dole, en 1709, tnort dansle diocèse de Besançon, en 1767. —Prônes réduits en pratique.pour lés di ’…..’

manches et fêtes principales de l’année. 1771,’4 vol.in-i 2. Nouv.édit. Vyoh, 17S5, 5 vol. ; lSo3, 5yol.in-i2 ; ’w « onJ i8r5 ; Paris’; Méquignon junior, 1822,’5 vol. in"i 2 ? f fr’— Autre édit. Avignon, Chambèau ; i’8ii S, 5vol.’in-ià.—Autreédit.’Àvignoiï, Bonnet fils, i8)iè, S vol. in-13..

. BILLOTJET ET MÉRY. Bibliotheca Prus— v lelliaha, sive Çatalogus librorum bibliothecie viri clarissimi D ;. Guil. Prousleàu, Auçelianensis academioe aiîteeessqris et decani (auctofibus Philips Billouet et Fr.

Méi-y).Aure/ianis, 1721 Yin-4.y’ 

, _ Ppm Louis Fabre publia en 1777 une nouvelle ’édition très-augmentée de ce catalogue.

BILLUÀRT (le P. J.-Fr.), dominicain ; né à Revin, près de Rbcroi, le 8 jaiiy. i685, mort le 20 jany. 17.Ï7.’...".’ —Apologie de Pierre Sbtb, et des anciennes censures de Louvaiu et de Douai, contre YHistoire du Bâiaiiisme, composée par le P. du Cliesne, jésuite (chànipeuoio), et condamnée à Roine, le"17 mars i 734. Avignon,.M. C/iave., 1738, in-12. , Publiée sous le pseudonyme de L. de Lomanise. Celte apologie a été faussement attribuée, par les auteurs « le la France littéraire de 1769, au P. Yiou, dominicain, connu depuis sous le nom de Dumont. Barl. :

—Apologie du Thomisme triomphant, con tenantneùnettres qui ont paru depuis peu.

Liège, Phil. Gramme, 1734, in-4. " ;

’'Cet Ouvrage à été aussi faussement —attribué au. P., Vipu. : r.. —,’.

— * Avis d’un ecclésiastique de Paris à M. Stievena’rd, sur sa seconde apologie pour Féhélon, avec un supplément. Sine lbco et annp. In-4 de 21 pag.

Le P.’Bilhiart publia presque aussitôt une Justification de.cet avis, in-4 r—* Thomisme (le) triomphant par le bref deinissas preçes de Benoit XIII, ou Justification de YExamen critique des Réflexions sur ce bref, contre une lettre anonyme adressée àTauteurde l’Examen, avec ledit bref, du 6 novembre 1724, en latin et en français. In-4.

-rYThomisme (le) vengé-de sa prétendue condamnation par là constitution Unigenitiis, adressé en forme.dé lettre à un abbé, par un religieux de l’ordre de Saint-Dominique. Bruxelles, J. Léonard, 1720, in-12.

BILLT (l’abbé). Leçons physico-géographiques à l’usage des jeunes gens curieux de joindre auxçonnaissanees géographiques ordinaires, celles des points les plus intéressants de la physique du globe terrestre. Paris, Berton, 1779, in-8.

’TOK. I, — 4 », y