Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/364

Cette page n’a pas encore été corrigée


332 BIG BIL

sais sur l’importance-politique, des honneurs et des distinctions héréditaires, appliqués et modifiés conformément aux progrès naturels de la société. Paris, Pélicier, 182, in-8, 2 fr.

Les journaux en rendant compte de cet écrit ont loué les principes de l’auteur, qui a prétendu démontrer que dans un gouvernement constitutionnel, il ne peut y avoir d’autre noblesse avouée par l’opinion / que celle —qui est fondée sur le mérite et sur la-vertu :

— Notions géologiques générales sur l’antiquité des. couches lés plus’superficielles delà terre, appliquées à quelques roches des environs d’Augouleme. Extrait des Ann. de ïa société royale d’Orléans), Orléans, Danicourt-Huct, 1824, ïn-8.

Réimprimées la même année’dons les Annales de la Société de la Charente.

r—r Observation générale sur l’influence de ïa laiitadcj de l’élévation, de l’exposition et de la nature du sol des vignobles, avecquelques applications particulières à ceux.de rarrondïssementd’Orléanset à la répartition de Tiuipot sur les vignes. (Extrait des Ann. de la société royale d’Orléans). Orléans, Ve Huet-Perdoux, i823, in-8. , Réimprimée dans le.s Annales delà Société d’Agriculture de la Charente, en juilletiSz3,

— Observations minéraîogîques et géologiques sur les principales substances des départements du Morbihan, du Finistère et des Côtes-du-Word ; (Extrait du Journal des Mines). Paris, Bossange et Masson, 1810 ;, zn-8.

Les ouvrages de minéralogie et de géologie du bar. Bigot de Morogues ont fourni beaucoup de docuuients’pour les divers diction, d’hisi. nat., pnbl. depuis quelques années.

— Politique religieuse et philosophique, bu Constitution morale du gouvernement. Paris, Benard, 1827, 4 vol. in-8, 28 fr.

En développant, et appliquant les principes déjà proclamés dans la Noblesse constitutionnelle, routeur a cherché à démontrer" que dans tous les pays où les lumières ont pénétré, il ne peut plus y avoir d’autre bonne politique que celle fondée snr la raison,’la justice eL la-vérité.

—Préférence (delà) à accorder, en Sologne et dans les sols d’allnvions quartzeuses, à la culture du pin maritime sur celle des pins d’Écossè et Laricio. (Extrait des Ann. delà société royale d’Orléans). Orléans, Danicaurt-Huet, 1827, in-8. —Recherches théoriques et pratiques de la meilleure méthode pour faire fermenter économiquement le vin, îe cidre et les autres liqueurs du même genre. (Extr. des Mém : -de "la Soc : roy. ; d’Agriculture y Paris, Mmc Huzaràf, i825, iii-8 » ’4 fr.’. Ces Recherches, ainsi que les deux ouvrages sur le même ; sujet, publ. antérieurement par le baron

Bigot de Morogues, ont eclairci d’importantes ques; tions sur la culture de la vigne et sur la fabrication " du vin.

Indépendamment dé tous les ouvrages que nous venons de citer, le bai-on Bigot de Morogues est encore auteur des Mémoires suivants, insérés dans les recueils des diverses sociétés dont il est membre ; i° Notice minératogique et géologique sur quelques substances du département de la’Loire-Inférieure, et particulièrement de Nantes (Jnuru. des Mines, 1807). — ? -° Notice mincralogique et géologique sur le quartz foetide (Ânn. duMuséum d’hîst. liât., 1807).

— 3° Avec M. TrasTy : Notice sur un crustacé renferme dans quelques schistes, et notamment dans ceux de Nantes et d’Angers (Journal des Mines, 1808), —40 Remarques sur le disthère (Bull, des

se. d’Orléans,.s-Sto) 5°Note sur des gyrogonites

trouvés dans le département delà Sanlie (/i., xSix).

— G° Notice sur la caprificalion, essayée avec succès pour faire mûrir les figues de seconde saison (iV, , I8I3). — 70 Bétail d’une expérience oenologique, faite suivant les procédés de M. le’comte Chaplal et de MHc Gcrvais, au château de la Source, le i5 octobre iSzt (Ann. de la Soc roy. d’Orléans, 1S22).—8U Sur le Kaolin de Dignnc f Charente F) (Jauni, des Mines, 1S22). — 90 Importance des connaissances agricoles pour la prospérité de la France (Ann. de l’Agriculture franc., xSz3). Cet écrit a été rcimpr. dans les Mémoires de la Société de Toulouse. Le baron de Morogues a aussi fourni quelques ar-. ticles ans premiers vol. delà Biographie universelle, et des notices bibliographiques à la Revue.encyclopédique.

Ce savant, dont tous les instants sont consa : crés à des études précieuses pour sa’patrie, a plu* sieurs ouvrages en portefeuille, destinés à voir prochainement le jour, et qui ne sont pas d’un moindre intérêt "que ceux que nous venons de citer : dans le nombre, se trouve un ouvrage Sur les causes et progrès dé Findustrie agricole, manufacturière et commerciale, devant former trois vol. in-S, et on autre intitulé : Recherches théoriques et pratiques sur les causes et tes ef— "" fets de la fermentation, un vol. in-Si’

BIGOT DÉ SAINTE-CROIX (le baron).

  • Lettre au docteur Filangieri, i5 septemb.

1786 (sur l’affaire des trois hommes condamnés à la roue). Paris, 1789, iu-8.

Le baron Bigot de Sainte-Croix est auteur de la trad..anonyme du Discours de lieecaria sur le commerce, insérée dans les Kphcmérjdes du citoyen.

BIGOTIÈRE (4pla). : Yoy. PERCH4.W : BATJLT DE LA. BiGOTiÈRE.

BIGOUSSE (ï.-F.-y. de). Promenades’ aux environs de Yillandrie, ou mes Entretiens avec rues enfants sur la religion. Toulouse, impr. de Tislet, 1818, iu-12.

BILDERBECK (le bar. X.-Fr.)., anc. maréchal de.la cour de Nassau-Sanrbruck, et cons. intime de légation ; né à Wissemharg (Alsace), le 3o juillet 1766. —Achmet, on l’Ambition maternelle. Voy. HUBERT..’… —,...’. n’

— Auberge (T) des raines, mélodrame en 3 actes : Paris, Gardy, 1S24, in-8. — Augustine, comédie en 3 actes « t « n prose. Paris, Barba, i8o6, in-8.

Avec Pain. : "