Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/343

Cette page n’a pas encore été corrigée


BER BER 3ii

~r— Magnétisme (du) animal en France, et des jugements qu’en ont portés les sociétés savantes ; avec le texte des divers rapports faits en 1984, par les commissaires de l’Académie des sciences, de la Faculté et de là Société roy. de médecine, et une analyse des dernières séances de l’Académie roy. de médecine, et du rapport de M. Husson ; suivi de Considérations sur l’apparition de l’extase daus les traitements magnétiques. Par.,.BatV/t’ère, 182 7, iu-S, 7fr. — Traité du Somnambulisme et des différentes modifications qu’il présente. Paris, J.-G. Dentu, 1828, in-S, 6 fr.

ST. A. Bertrand est un des collaborateurs du Globe, ouvrage périodique, dans lequel il donne des articles sur les sciences physiques el naturelles.

BERTRAND (Bera.-Nic), fils de Thoni. Bern., doct. en méd. ; né à Paris, en 1715, mort le 29 septembre 1780.

  • Ëléments d’Oryctologie, ou Distribution méthodique des fossiles. JYeuJchâtel,

1770, iu-8.—*Éléments de physiologie. Paris, 17 56, in-12.—Ergô pro diversâ hepatis ahcessuum indole, diversa curatio. Parisiis,. 1.772, in-4. — Ergô rarù celebranda terebratio. Parisiis, iSS, in-4.— Ergo verè conçeptni, autumno finieute, parais felicior. POTÙHV, 1748, in-4.—Journal de médecine. Paris, 1754, 2 vol. in-12. —Partu.(de) viribus materais absoluto. Parisiis, 17 71, in-4.

Bertrand a eu part à la rédaction des dix premiers vol. du Journal de médecine commencé en 1754 sous le titre de Recueil périodique d’Observalions de médecine.

BERTRAND (C-A.-II.-A.). Manuel médico-légal des poisons introduits dans l’estomac, et des moyens thérapeutiques qui leur conviennent ; suivi d’un Plan d’organisation médico-judiciaire, et d’un Tableau de classification gén. des empoisonnements. Paris, Crouîlebois, 1S17, in-8, 5 fr.

BERTRAND (C.-Fr.). Parfumeur (le) impérial, ou l’Art de préparer les odeurs, essences, parfums, aromates, eaux de senteur, poudres, etc., suivi d’un index alphar bélique des substances propres à la parfumerie. Paris, Bruiiot-Labbe, 1809, in-8, 5 fr.

BERTRAND (Ëiie), past., memb. de plus-,

Acad. sav. ; ncà Orbe, en 17J2, mort

-r— Confession de foi des églises réformées en, Suisse, trad. (du. Confessio fidei, H. Bui.T.iNGEiti), 1760.— Culture (la) de l’esprit et du goût. 1764, in-8.—Dictionnaire universel des fossiles propres et des fossiles accidentels. La Haye, 1763, 2 vol. iu-8.—Eléments de morale universelle, ou

Tableau des devoirs de l’homme considéré — dans tous ses rapports. Neufchâtel, 1775, in-8.—Entretiens de Phocion. 1763, in-12. —Essai philosophique et moral sur le plaisir. Bâle ou Neufchâtel, 1777, in-12, 1 fr. 5o c.—Essai sur Part de former l’esprit, ou premiers Éléments de la logique. Lyon, 1764, in-12.—Essais sur les usages des montagnes, avec une lettre sur le Nil. Zurich, Orell, Fussli et camp., 17 54, in-4, 4 fr. — Instruclion chrétienne, on Abrégé du, Catéchisme. —Zurich,’Orell, Fussli et comp., 1753, 1756, in-8, 1 fr.—Mémoires pour servir à l’histoire des tremblements de terre de la Suisse, principalement pour l’année, 1753, avec quatre.Sermons prononcés à cette occasion. Berne, 1756, in-8. « Les Mémoires ont été imprimés à part, en 1757, à La Haye. = — Mémoire sur la structure intérieure de la terre. Zurich, 1702, in-S.--*Philantrope (le). La’ffaye (Lausanne), 1738, 2 vol. in-12.—Recherches, sur les langues anciennes et modernes de la Suisse, et principalement du pays de Yaud. Genève, i-}iS, iri-8. — Recueil de divers traités sur l’Histoire naturelle de la terre et des fossiles. Avignon, 1.766, in-4. —* Recueil des Ordonnances ecclésiastiques. Lausanne, 1, 739, in-4.—Recueil des Ordonnances pour les églises du pays de Yaud (pour la plus grande partie). Berne, y 1758, in-4.—rSermons (trois) prononcés à Berne, à l’occasion.de la découverte d’une conspiration contre l’État. Lausanne, 1749, in-8 « Le 3e Sermon est de J.-A. Altmann. » —Solitaire (le) du Mont-Juraj réeréalion, d’un philosophé. Neujcliâtel, 1782, in-12, 3 fr. 5o c.—Thevenon (le), ou les Journées de la monlagne. Lausanne,. 1777, 1780, 2 vol. in-12.

On a encore du même beaucoup de Mémoires dans la Bibliothèque des Sciences et des Arts, dans le Mercure de Neufchâtel, dans les Actes de la Société économique de Berne, dans le Muséum Hclveticum, et dans la Nouvelle Bibliothèque germanique.

’. BERTRAND (Fr.-Séraph.), avocat et poète, né à Nantes, où il est mort le i5 juillet 1762..

-*Poésies diverses : Longisolatio morbi. Leyde, Iramcniotena (Nantes), 17 49, in-12.

Fr.-S. Bertrand’a été’l'éditeur de Mûris dclteioe, 1786, in-12.

BERTRANDG.), doct. en médecine de la faculté de Monlpèllier. —Abrégé des maladies de la peau,’etc., trad. de l’angl. Yoy. BATEMAN (TH.). —Œuvres chirurgicales d’Astley Coopcr, etc., et de Benj. Travers, etc. ; trad. de l’angl. Voy. COOPEK. (A..)..