Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/341

Cette page n’a pas encore été corrigée


BER BEE 3od

Yoy. OPIE.—.L’École, de l’enfance. Foy. ce titre. — lÉcolc dés arts el métiers. Foy. ce titre. — Edgard, ou le pouvoir du remords. Voy. SICKELMOKE. — Encyclopédie comique, cic.Foj : ce titre. — I/Élé du nord. Voy. CAR »., —Le Faux usurier, ou le Neveu, ’reconnaissant,’comédie imitée de l’angl— Voy. SHE KinAtr Les, Fureurs de l’amour. Foy. ce titre. —

Le Guide d’une mère. Voy. SMITH. — Histoire âca principaux lazarets, ctc, *Voy. ÏIOVARD.—Histoire ’du Chapeau neuf du petit David. 1 Voy.’HLOOMPI-SLIK Les Jeux de l’enfance. Foy. ce titre. — La Lanterne magique. Foy. centre. — Leçons de la sagesse. Voy. ÎJÀTTIIEWS.— Le Législateur anglais. Foy. ce titre.— Loisirs de l’enfance. Foy, ce titre.— Matinées de l’en— fanée. Foy. ce titre. —Mirano, ou les Sauvages. Voy. BiciiATiDSOK.—Le Miroir de l’enfance. Foy. ce titre.— Les Misères de la vie humaine. Voy. BEHESI-OKD. — Miss Glamonr. Foy. ce titre. — Newton de la jeunesse. Yoy.KEWTOK.— Nouvel Ami des enfants. Voy. DAV.—Le Petit Pierre, ou la Famille du concierge, etc. Foy. ce titre. — Le Passe-Temps de la jeunesse, etc. Foy. ce titre.— Petits moralistes. Foy% ce titre.— Présent’d'une sœur à sou frère et d’un frère à sa sœur. Foy.ce titre.— Le Présent materne], on la Semaine amusante et instructive. Foy. ce titre. — Réflexions sur l’établissement des jurés, et sur l’administration de la justice civile et criminelle. Voy. PAIEY. — Les Rieurs anglais. Foy. ce titre. — Satires d’Young.Voy. YOIING.— Soirées de l’enfance. Foy. ce titre. — Tom Pouce, ou le petit Garçon pas plus grand que le doigt. Foy. ce titre.—— Vie de Bacon. Voy. MALL-ET—La Vie de Hnïdcr Àli Kbam. Voy. BOIISOK.,.

Th.-P. Bertin a eu part à la traduction des Mémoires sur les établissements d’humanité, cl apublié Ja quatrième édition de la Grammaire française et anglaise de Dufieff, 1817, 2 vol, in-8.

BERTIN D’AKTILLX, auteur dramatique, mort à St.-Pétèrsbonrg, en 1804. — Ecole (P) de l’adolescence, comédie en 4 actes.Paris, Britnet, I.776, in-8. —Vieillesse (la) d’Annette et Lubin, opéracomique en 1 acte et en prose, mêlé de ebants. Paris, 17.90, in-8.

Bertin d’Antilly a rédigé h Paris le Journal du Thé, et à Hambourg le.Censeur. On lui doit un poème de cinq ou six cents vers, qu’il a fait paraître dans cette dernière ville en J 799 et 1800, qui a pour objet de célébrer les efforts de Paul Ier contre la révolution française, les exploits de plusieurs grands généraux, etc.

BERTOLA. (D.-G.). Nuits (les) Clémentines, poème en quatre ebants, sui— la iuort de Clément XIV (Ganganelli) ; traduction libre de l’original italien, par CAnAccioti, suivie du poème original.Paris, Lottinjeune, 1753, 177s, ÏU-I2.

BERTOLINI (l’abbé).*Analyse raisonnée de l’Esprit des lois. Genève, Philibert, 3771, ’m-S ; Leipsick, 1773, 111-12.

Réimprimée aussi à la suite des Œuvres posthumes de Montesquieu, publiées par Bernard.

.— BERTOLIO.’Equilibre (riouv.).politique à établir en Europe, ou mes Idées sm— les conditions de la pais continentale à conclure. Paris, Buisson, an ix (1801), br. in-S, 1 fr. soc. — ; ..’

BERTOLOTTI (Dav.). Romans et Nou velles, trad. de l’italien par F. IiitOGi.10. Sec. édit. Paris, iïazc, i825, iu-12, 2 fr. ,’Laseconde édition nediffèrede la première, quifut publ. en’.ï824, que par le titre, qui a été rafraîchi.

BERTON (H. Montan), célèbre compositeur— de musique,.membre de l’Institut ; né à Paris, le, 17.septembre I767. —— Jeu des préludes harmoniques, ou compas..et boussoles des gammes musicales pour tous les toussai— dièses et par bémols dans les deux, modes majeur et mineur. Paris, i S19, in-fol.

—Musique (de la) mécanique et de la : musique philosophique, suivie d’une Epître (en vers libres) à un célèbre compositeur. Paris, Eymcry, 1826, in-8 de 4 8 pag.

— Pouce dé Léon, opéra bouffon en 3 actes (paroles et musique de H.-M. Bèrton). Paris, Migneret, 1798,’in-8, 1 fr. 5o c.

—Traité d’harmonie, suivi « l’un Dictionnaire des accords.Paris, M’"c Dithan, iSi5, 4 voh in-4 (teste gravé), ornés d’un portr., 76 fr.

Le traité de l’harmonie forme mi vol. ; on trouve en tête un tableau qui donne l’Arbre généalogique des accords, ije. Dictionnaire des accords a trois vol., dont chacun traite des accords donnés par l’une des branches de l’Arbre généalogique.

II.-M. Bei-ton a composé la musique d’un grand nombre de pièces dramatiques..

BERTON (le général J.-Bapt.), né à Francheval, près jSédan, en 1774 ; mort à Poitiers, en octobre 1822.

— Commentaire sur l’ouvrage du général Tarayrfe, intitulé : De là Force dès GouTeraenients.Prtrà,.DefaKHy, i8ig, in-8, 3fr. —— Considérations sur la police ; Observations touchant les bruits qu’elle répand, précédées d’une Lettre à M. le baron de Mounier, directeur-général de la police du royaume.Paris, Dcnugbn, 1820, br. ih-S. —Lettre sùrlamort de Napoléon.VFédit., augni. d’unExtrait du budget du baronMounier sous l’empire, et d’un extrait du Morning Chronicle, du 21 juillet j’8ai. Paris, impr., de Dupont, 1S2I, br. in-8 de 12 pag.

Ce sont de nouvelles éditions, augmentées delà lettre au baron Mounier, qui a été imprimée pour la première fois dans les Considérations sur la police, etc., du même.

—Précis historique, militaire et critique, des batailles de FJenrus et de Waterloo, dans les campagnes de Flandres, en juin I8I5, ; de leurs manœuvres caractéristiques et des mouvements qui les ont précédées et suivies, avec une carte pour l’intelligence desmarches, P « j-., ZM « N ; wr, iS c8, in-S, 2 fr.

. Le général lîerton a donné des articles à la Minerve française, aux.Annales des faits et Sciences militaires » et aux Victoires et Conquêtes des Français, depuis 1789.JuVi.