Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/327

Cette page n’a pas encore été corrigée


BER BER 2o5

Tiré à 25oxempl., maïs extrait dn fccuctldes mémoires qui ont remporte les prix à l’Académie des Sciences, où l’on trouve encore quelques antres mém. d, o Dan. Bernouilly.

-77— Recherches sur la manière la plus avantageuse de suppléer à l’action du vent sur les grands vaisseaux. Paris’(* Bachelier)1, 1S10, iu-J) 5 7 fr. 5o c.’—’.,

Autre Extrait des prix de l’Acad. des Se., auquel on a joint quelques pièces d’Emuler et de Matlioii-Delàcomysur le même sujet.

Le recueil de l’Académie de Berlin renferme, de ce savant, les Mémoires dont les litres suivent : Nouv. problème de mécanique résolu. (Tom. ï 1746). Remarques sur le principe de la conservation des forces vives, pris dans un sens général. (Tom. IV, fjbo). Réflexions et éclaircissements sur les nouvelles vibrations des cordes, exposées dans les Mémoires de l’Académie de 1747 et 174s (Tom. IX » 1755,), ; Sur le mélange de plusieurs espèces de viLratinns. simples, isochrones, qui peuvent coexister dans un’même, système de corps., (’rf., id,).—Mémoire sur les vibrations des cordes inégales (17G7). Le’rccueil.de l’Académie des.sciences de Paris renferme aus&ï, de Dan. lîernouilly,’les deux Mémoires suivants : Kssaî d’une nouvelle analyse de la’uiortaïité, causée par la petite vérole, et des avantages de l’inoculation pour la prévenir (année 1760).r— Hcclicrclies physiques et mécaniques sur le son et sur les tons des tuyaux d’orgues différemment construits (année 1762). ,’

RERNOUILLY (Jean), astronome suisse, membre de l’Académie des sciences de Berlin, frère du précédent ; né à.Baie, le 4 novembre r 7 42, mort à Berlin, en juillet 1807. —Description d’un voyage eu Prusse, en’ Russieet en Pologne, eu 1777-78’; trad. de VaWem.P’arsoi’ic, 17S2, 6 vol, îu-S.

— Description historique et géographique, de l’Inde, contenant la Géographie de rindoustan, parie P. Jos. Ticlfcntbalér ; des Recherches sur l’Inde, etc., par Anauelil Dnperron ; la carte générale deTIude, par Rennel, avec des remarques et additions, publiées par J. BI-HNOUILT/Y ;. Berlin, 1786S8, 5 part, en 3 vol. iu-4.

On trouve séparément les recherches d’Anquelil DupeiTOti-Voy. ce nom.

— Éléments d’algèbre, trad. de l’allemand., Voyez EUI-UR. —Lettres astronomiques. BerlhU i’7.7’* in-S.

— Lettres sur différents sujets, écrites pendant un voyage par l’Allemagne, là Suisse, la France méridionale, l’Italie, en 1774-7SJ3erliniItattma/i7i,’i'j’}Z~’)G, 3 vol. in-8j3.fY :

— * Nouvelles littéraires de divers pays ? avec des suppléments pour la liste et le riceroîogé des aslrouoraes, par l’auteur du Recueil pour les astronomes. Berlin, 1776, G partics’in-S.’;

— Recueil de voyages. Berlin, i’78i-85 16 voï : in-S."f’. »

Heinsius, dàitssa’Bibliographie allemande, a donné à cet ouvrage un titre français, tandis que M. Brunet.le croit écrit en allemand : il nous a été

impossible de vérifier quelle est la plus juste de ces deux assertions ;’—

— Recueil pour’les astronomes. Berlin Maïzdorf, 1771-76, 3 vol. in-S, et un supplément, 16 iï

—Réforme (de la) politique des J nifs; trad. de l’allemand. Voyez DOHM (1VG.).

J. Bernouilly est auteur de tous les Mémoires suivants, fournis par lui.au.-’recueil de l’Académie de Berlin, de 1768 à 1807 : i° Kecherches sur l’extension que souffrent les fils avant de se rompre, avec deux plancli. (1768), — 20 Sur la cohérence des corps : Problèmes sur la force et la courbure des.lames, -cinstiqut&.j avec une pt. {id.) — 3° Problèmes sur la résistance des poulies, avec deux pi. (trf.) —4°’Observations du passage de-Vénus sur le Soleil (17G0). —6° Mémoire sur un problème delà Doctrine du hasard (1770} î — 6° Observations d’éclipses des satellites de Jupiter, faites à l’observatoire royal (de Berlin) (/rf.)., — 7*’Sur les suites ou séquences dans la loterie de.Gènes (1771}.—S 0 Observations détachées, faites à l’observatoire royal (de Berlin).y—) 0 Calculs pour —l’opposition’de Jupiter en.1770 (1772). io° Suite d’obseïvalions fuites à l’observatoire royal (de Berlin) pendant le mois de juin 1770 (id, , , id.) —H° Sur les fractions décimales périodiques, avec des additions (1773).

— 12 ?, Recherches sur —les diviseurs de quelques nombres très grands compris dans la somme de la progression geométr…., 1 —4— 101 —{— 102 —4— 103 —îu 1 zzz S— ("O — *3° Observations d’histoire naturelle (1774).—14° Remarques.sur quelques cas particuliers de l’équation indéterminée ABt—Cu. (id.’). —’iS° Observations d’éclipsés, tirées des journaux dé l’observatoire royal (id.).— 160 Mémoire sur. In comparaison de quelques observations anciennes de la Lune, avec, les Tables de Ma ver (1775).—"17° Solutions de quelques problèmes, servant à étendre et à faciliter l’usage du réticule rhomboïde (/c ?.),. —180 Mémoire sur l’étoile polaire, contenant principalement des reeherclies de trigonométrie (1776). — Ï90 Suite du précédent Mém. (1777)— — î.og Observations’d’éclipsés des années 1773, 1774, et 1775, tirées des journaux de l’observatoire royal (id-). — àiQ Émeisions des deux premiers, satellites de Jupiter, observées, en 1776 et en 1777 à J’obscrvatoirc royal, avec’un nouvel lissai sur la différence des.méridiens entre Paris et Berlin (1779). — 2a0’Recherches historiques et astronomiques sur l’étoile polaire et sur les constellations les. plus.voisines du pdlc,. en trois Mém, (1780).

— 23° Essai d’une nouvelle méthode de déterminer la diminution séculaire de l’obliquité de l’écliptique au moyen de l’étoile polaire, en deux mém’. (1781). — 3ij° Avec Danl Bernouilly : Mém. sur l’usage et la théorie d’uneinachine qu’on peut nommer instrument balistique avec un avant-propos de J; Bernouilly, avec deux pi. (1783).—2a 0 Examen des Remarques de M.’Costard sur les éclipses d’IbnJouncs (i76’4)— ? ti° Recherches sur une’éclipse de lune observée au Caire en 979 et comparée avec’les tables de Mayer (id.).— 270 lissai d’une nouvelle manière d’envisager les différences, où les fluxions des quantités (dans’le tom. Xïl des-Mém. de l’Académie de Turin, 17S0".} 2S 0 Recherches astronomiques et —critiques sur la longitude de plusieurs villes 3e l’Inde ; Mém. J— V (1787—06).— 290 Lccalcul des longitudes par les éclipses de Soleil el lesosoulalions d’étoiles, simplifié au moyen de nouvelles tables (1793).—3o° Addition sur ta longitude de Goa, et sur les deux plus nouvelles cartes de l’Indn(179GV— 3i° Anecdotes pojir.servir à rijisloire desmathématiques (i8o3—r » 4)— : 32° Mémoires sur les divers usages et la grande utilité du maïs, tant de la plante que du grain, en deux part. (1S06).