Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/325

Cette page n’a pas encore été corrigée


BER BER ’aq3

. BERNEZAI (le P. Max.), récollet. Méi dilations sur les principaux mystères de la passion de J.-C. Nouv. édit. Paris, Méqui-, gnori-Haiard, iSiS, in-iS, » avec 12 jolies gravures ; 3 fr.—Antre édit. Lyon et Paris, Périsse frères, iS26, in-iS, avec I2gr., 2fr.

— Traité de la Vie intérieure. VIIIe édit., avec une méthode pour Toraison, et des méditations pour chaque jour de la semaine, sur.la Passion de N. S. J —C, par P. Bois, ancien curé de Noyon. Avignon, 1810, in-12, 2 fr.

BERNIER. * Palais, maisons et autres édifices modernes, dessinés à Lyon. Voy. PERCIER, —Palais et maisons de Rome, et autres édifices modernes, Voy. PERCIER.

! BERNIER. Théologie portative, etc. Voyez HOLBACH (le baron d’).

BERNIER (Mme), née Villers.*Discoure qui a remporté le prix à la Société des sciences et ans du département du Lot .(Môntauban), sur cette question : Quel est, pour les femmes, le genre d’éducation le plus propre à fane le bonheur d’un homme en société ? Paris, Bossange, an si (i8o3), in-8..

—Discours sur cette question : Quelles doivent être, dans une république bien constituée, l’étendue et les limites du pouvoirdu père de lamiWe ? Paris, 1801, in-8.

BERNIER (Aristippe), acteur tragique.

— Art (1’) du comédien. Principes généraux. Paris, L. Raymond, 1819, in-plano d’une ’feuille, 2 fr.

— Théorie de l’art du comédien, on Manuel théâtral. Paris, A. Leroux, 1825, in-8,

6 fr." : : ’..’. ’.’’

Ces deux ouvrages ont été publiés sous le nom d*Aristippe, que l’auteur à pris pour la scène.

BERNIER (Fr.), philosophe et voyageur français du xvne siècle…

—Voyages, contenant la Description des états du Grand-IJogol, de l’Indottstan, du royaume de Cachemire, etc. Nouv. édit. Amsterdam, 1710, 1724, 2 vol. in-12, fig., i5 à 20 fr. :

La première e’dit. de 169g est aussi recherchée que les deux postérieures… i.’

Fr. Bcraier n’appartenant point, an dix-huitième’ siècle, , iious, renvoyons à la Bîogf. univ. pouf la nomenclature de ses ouvrages qui n’ont point élo reproduits.

BERNIER (J.), médecin, né à Blois, mort à Paris, le r8 mai 1698. Histoire chronologique de la médecine et des médecins.Nouv. édit. Paris, 1714, in-4.’, , ;

Xa’premïèine édit. est de i6g5. Cet ouvrage est

plutôt une satire qu’un mémoire pour servir àl’hïsItoire de la médecine. V

BERNIÈRE(l’abbé de).*Élèye (1’) delà raison et de la foi. Au Mans, Ch. Monnoycr,

1771, 2 vol. in-12.

BERNIGATJX DE GRANGE. Dette (de la) de la France, au icrmai.1789, et’de son accroissement depuis l’ouverture des États-Généraux. Paris, 1791, in-8’, de 65

pag-’Y'Y’-. "..-. : ’, : ’._.. : ;

BERNIS (le c’ard.Fr. Joaeh. Pierre de), comte de Lyon, membre de l’Académie française ; né à Saint-Marcel de l’Ardèché,. le 22 mai 1710", mort à Rome, lé 2 nov 1794. .’'. "’, Y/

— Correspondance (sa) avec M. PârisDuvcrney, depuis 1752 jusqu’en 1769, précédée d’une notice historique. Londres et Paris, 1790, 2 part. in-8.

— Correspondance (sa) avec Voltaire, depuis’1.761 jusqu’à, 1777, publiée d’après leurs lettres originales, avec quelques notes, par ROVRGOVXG. Paris, Dupont, 1799, in-8.,’'.

— * Miséys, ou le Visage qui prédit ; hist. Troyes,’1745, in-12..,

Cet ouvrage anonyme est attribué au cardinal de . Bernis dans la France littéraire de 176g.. —* Palais (lé) des heures, oit les Quatre, points du jour, poëme. Rome, 17, 60 ; Amst., 1761, in-12….’

— * Poésies diverses de M. L. D. B..Saris’,. Coignard, i744, in-8,

—*Poirit de vue dé l’Opéra et des courtisanes anciennes et modernes. 174) in-12. — Quatre (lès) Saisons, ou les Géorgiqùes françaises, poëme. 1763, in-12.

— Réflexions sur les passions et sur les goûts, et Épître aux dieux’pénates. 1738, I741, in-12.,

—Religion (la) vengée, poëme en x chants. (Ouvrage posthume publié par le chevalier d’AzARA et le card. GEB.DZL). Parme, Bodoni,

1795, petit in-folio, pap. vélin (tiré à So), 60 fr. ; gr. pap. vél., 100 fr. ; ou in-4, gr pap., 80 fr. " Y.

Il a été tiré du format in-fol. nn exemplaire sur vélin, et deux de l’Jn-4.—…

— AutreèàiUParme, le même, 179, in-8,

10 fr. … ’' '

Tl a été tiré quatre exemplaires de cette édition « ur yclin.

— Lemême oûvr. Strasbourg, Koenig, ji)gS, in-8, 4 fr. — Pétris- ;’18o5, in-8, 3 fr. So c.

— Nouv. édit., conforme à celle de Parme

(Bodoni, 1795). Paris, Aug. : Delalain, ,

l824Î « in » 12j 2 fr— 25 c.

— Sermons.’Édition stéréotype d’HerUaqi