Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/311

Cette page n’a pas encore été corrigée


Y-" Y. V. : /’YBER : ;. BËR’' y : ’— y&jg

v BÉRAUD (J.-S.), professeur de mathein. et de physique expérimentale.

— Mémoire sur la manière de resserrer Je lit des torrents et des rivières. Aix, 1791, îii-S.Yr-Mémoire qui a partagé le prix proposé double par l’Académie dé Lyon sur cette question : Quelle est la manière la plus simple, la plus prompte et la pins

— exacte de reconnaître la présence de l’alun et dé sa quantité, lorsqu’il est en dissolu ’tion dans le vin, surtout dans le vin rouge très-colore ? 1791, in-S. Y., —’

BÉRAUD (lé P.. Laurent), jésuite, professeur de mathématiques et directeur de l’Observatoire à Lyon, membre de l’Académie de cette ville ; né à Lyon, le 5 mars 1702, mortle, 26 juin 1777.

— Animaux (les) et les métaux ne deyien/nént-ilsélectriques que par communication ?

Bordeaux, 17 4 9, in-4. —— Dissertation sur la cause de l’augmentation du poids que certaines matières acquièrent.dans leur caîcïnation. Bordeaux, i 747, in-4. — Dissertation sur la question : La Lune a-t-elle quelque influence sur la végétation et sur l’économie animale ? Bordeaux, 1760, in-4. —Dissertation sur le rapport qui.se trouve entre la cause’dès effets de l’aimant, et celle clés phénomènes du tonnerreet de l’électri : cité. Bqrdcerùx, 17S4., in-4. —* Physique dès corps animés. P.*.ris, 1755, in-i2.’,’,

On trouve encore quelques Mémoires, du P, Béraud parmi ceux des Savants étrangers.

BÉRAUD(L.TF.rG.), auteur dramatique, de La Rochelle. ;, ,. .,. /

—Adonis, ouïe bon Nègre, mélodrame en 4 actes. PoeriVj 179S, in-8.’ : ., : : .

Avec Rosny.’, : .„„.’.', , ;’.,’ : , ’.’…’. —— Siège (le) de La Rochelle, drame en 3 actes, Paris, iiSot, in-8. —— Zaflora, ou la Tour magique, , drame héroïque en trois actes, mêlé de pantomimes, etc. Paris, 18.01, in-, 8.’*’.- ,.’ : , BERAULT-BERCASTEL (Ant.-H.), historien ecclésiastique, né au commencement du xvntesiècle, daha-lepays Messin, mort. vers la fin du même siècle.’ :

Y1 * Conquête (la) de la terré promise, pôëme. Paris, Dèlalain, 1766, 2 parties,

Yih-S.Y : ’—’’',., ’ « ’ »..’.’Y'— : ’ : , "" -i— Histoire de l’Église. Paris’(*Rusand), 1778, et années suiv., 24 vol.in-12, 66 fr. ; Totil6itse ; iiL, 12 vol. in-S, —Nouv : édit., continuée depuis 1721 jusqu’en 1S20 (par l’abbé’A.; GuÏLMra). Besançon, et Paris, Gaultier frères, 1820-21, 22 vol. în-8,

’l32 fr.’;’"  ;’,’ : ,.’], ’’Y Y’

On pent’. se procurer séparément la’. continuation . de cetfouvrage, sous ce titre : Histoire de lIÉglise pendant lo dix — huitième siècle. Voyez GuiLtoir.

—’Idylles nouvelles. 1761, in-8.

— * Serin (le) de Canarie, poëme : ouvrage

dans un genre nouveau. Londres (Paris),

1755, in-rs. « ’. » Y.’Y' ? « ’'.., » ’ Réimprimé en Î792 par les soins de Mercier de Conipiègne, in-18. ’ ;’’,

Y— Voyages récréatifs, traduits del’espagnol. Voy. QoEVEn’d., / ’—. —Y’

" BERAZA rAnt, de).Elogio dedonMariano Luis dé Urquiso, ministro-sëcrelario de estadp de Espaûo. Paris, impr. d’Berhan, - 1820, iu-8.’Y. Y ;, :

’ „ BERBIGNIER DE TERRE-NEUVE DU THYM (Al.-V.-Ch.). "

— Farfadets (les), ou Tous les Démbns né sont pas dans l’autre monde. Paris, Gueffier,

1822, 3 vol. ; in-S, ornés de 8 jolis dessins lithographies, 18.fr., , : ., : .

B’ERBIGUER (T.). Méthode (nouvelle) pour là flûte, divisée en trois parties. Paris, Janet et— Cotèlle, 1S18, in-4, 36 fr.

— Yol. entièrement gravé., : " : . : ’ : —

BERBIS DE CORCELXES{Gl.~Ben.) ;, Y

chanoine à Beaune, sa patrie. Dissertation

sur la nature, les caractères distiuctifs et

la fin des vrais miracles. 1774, in-S.

, 11 a laissé un buvr. inédit, intitulé : Réflexions sur’ les prophéties.,’' ’.’".,

BERBRÈUGGER (Adr.). Curso de temas franceses. o, Gramtnatica 1 practiça : la obra cbnsta de dos partes. Paris, J. Duplessis et coinpàg., in’-i2J"3 fr.  : .’, ,

— Résumé des diverses spécialités étudiées ; dans le cours de mnémotechnie, etc. Voy. ’ : PARIS(A : .).., Y’ : ’Y : .’, ’'/’ ;’'’;

BERCHEM (Van). Voy. BiîRTHpuTVAN

BKBCHEM (J.-P.)i.".’.-’. v

BÈRCHET (J.). Fugitifs (les) de Parga, poëme traduit" librement de’l'italien avec l’original en regard. Paris, FyDidot, Ï823, in-12, 2 fr. "’

-BERCHŒUR, Aventures (les) d’Apollonius. Voy. ce titré. l’A.’.’.'’ : .

Y. BERCHOUX(Jos.), poète, censeur en 1827 ; né à Saint — Symphbrien-de-Lay, en

’ : i7 » 5-YY ; ,. ; YYY - : ’

i— Art (1’) politique, poëme en iv chants, suivi dé Poésies fugitives et Œuvres diverses. Nouv. (3e) édit. Paris, ir. Pichard,’

1823, in-tSi 3, fr. 5o c.

La première édit, est de 1819. : ’; :

— Danse (la) des Dieux de l’Opéra, poëme héroï-comique en vi chants. Sec. édit. Par.’,