Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/303

Cette page n’a pas encore été corrigée


Y’ ’BEN’ !’Y : : ..’.BEN’. Y’' o, Y

guider l’amateur dans son étude. Londres,

17S3, in-S.. Y— «  ’. » ’— Y

î—, Tolérantisme (le) musical. Paris, Onfroj ;

.i’729,’in-8.Y’.. ’ « ’' : . » " :

— Traité de la musique, concernant les tons, les — accords et le discours musical. : Paris, ijjô, 1780, in-8.

., , BEMMELEN (J. Van). Instruction morale pour les enfans, etc., trad. du holl. Voy, JÙNGST (J.-P.)..’,

BENABEN. Rapport du cit. Eenaben, commissaire du dép. de Maine-et-Loire près des armées, destinées à combattre les rebelles de la Vendée, aux administrateurs du même département, pu Récit exact des événements les plus remarquables qui se spnt passés sur les deux rives de la Loire dans, cette guerre désastreuse. Angers,. ., Marne, an ni (1795), 1 vol. iu-8.

— BÉNABEÏ, (G.). Observation sur Fera-" ploi thérapeutique de l’iodé dans plusieurs maladies. Paris, impr. de Gueffier, 1S24Y

br.iu-S.XY : . Extrait delà Revue’médicale.’/— ’

BÉNÀBEN (L.-G.-J.-M.)., anc. professeur de. mathématiques à l’Ecole.’, centrale de Maiiieret-Loire, à Angérs.Éloge historique du. général, Diipuy, mort assassiné . au Caire, le 3o vendémiaire an VII, prononcé au cerclecoustitutionneldeToulouse, Toulouse, an vin (1800), in-S. Y

r— * Éducation (!’.) publique doit — elle être confiée au clergé. Paris, impr. de Ve Jeunehbmme-Crémière, 1S17, in-8 de 32 pag. y ..L’Auteur est pour la négative., - Fond (le) —de la question. Paris’,’. impr. de’ : Dcniigon, T.$i8, in-8 dfe 36 pag.

—’Lettres ! de Phalai-is, trad. (du gi’eé ; eit liai, et de l’ital.) en franc’. Voy. PHALÀitis. s— Procès de l’oligarchie contre la monarchie. Paris, Brasseur, 1817,’in-8,. 1 fr.

— Quelques observations sur la loi dérecrutément. Paris, impr. de Denugon, 1S18, iu-8 de 32 pag.’* « ’ ».,’"'

— Résumé des Travaux législatifs de la.. chambre des’députés, sur l’indemnité à accorder aux. émigrés. Paris, Pillèlamê, r.825, in-8 de 40 pag.

—.TCTn îuot sur les Remarques de M. de Chateaubriand. Paris, Lelong, ïSiS, br. in-8 ; ..’ On a encore de ce publiciste : la.Nabsançc-da roi de Home, ode. (Voyez Séance publique de la.Société libre d’émulation de Rouen, tenue le 9 juin 381 à; J pag. 27)j. plusieurs broclmresipolitiques, publiées sous le voile de l’anonyme : ï’a. travaillé à différents journaux, entre autrésàlà Minerve, au Constitutionnel (« n ISÏG), , et plus tard à la Gazette de France i dont il est encore aujourd’hui l’un dés’plus. fermes sou-’ tiensî il afondé, en.1S18, un. ouvrage périodique

intitulé le Modérateur, dont il n’a paru que quinze numéros.’V

_ Quelques personnes lui attribuent un ouvragé intitulé’ : . Essai, sttr l’Iiistoirè dit. Christianisme, un vol. in-8. publié à Toulouse, avant qu’il ne se.lançât dans le Journalisme. La petite Biographie des gens de lettres vivants, par un descendant de Ri.varc-1, dit que M. Bénàben à réfuté l’Essai sur, l’indifférence eu matière de religion do l’abbé F. de La Mennais. Cette réfutation, faite sur les marges d’un cxémpl., né yerr-ocertaineméni pas lcjour.’

, YBENYABRAHAM’(Uabbi-Ismaèl). Mouâacah ceinture, dé douleur, ou Réfutation du livre intitulé : Règles pour l’intelligence des Saintes-Ecritures (de Ditguet). Paris, Tkiboust, 1727, in-12.

,.’ : BÉNARD. * Éloge de l’Enfer, ouvrage

critique, historique et moral.. La Haj-e,

P. Gosse, 1759, 2 vol. in-12.

Le bruit public attribua cette critique à.Béliavd lorsqu’elle parut. Barh.’'.’. ’'".

RENAUD. * Réflexions d’un citoyen propriétaire sur l’étendue de la..’contribution foncière et sa ; proportion, avec le produit net territorial converti en argent. Paris, Dupont, 1792, in-8. : "

..RENARD, négociant à Arras. "Mémoire sur le rétablissement des maîtrisés ; et des corporations, et sur, la nécessité de limiter les attributions des commissaires-piiseurs. Arras, impr. de Boutiy, 1823, in-4.de

H.P ? g : ; Y.Y,’' «  Y’-'.’. Y, : . », « ’v-YYY » ’- : ’ -, : BËNAT ; (Gér. de). Art (1’) oratoire, réduit en exemples, ou Choix dé morceaux— d’éloquehceî, : ’tirés des plus célèbres orateurs du siècle de LouisXIVét de Louis XV. Amsterdam et Marseille, Mossj-j’ijG’o,’ 4-vol. in-ïa. ; V’ « ; : '.’..-’.’= ;’ : ; 1’; »

C’est là seconde édition’; augmentée du double,’de

l’ouvrage qui’parut en’iôfi’, en-2 vol.’in’X2, sous v

ccjtitre : Fragments, choisis d’Eloquence…’, r ;. —,

BESAU (Jos.). Dictionnaire ;, français-, flamand et ; flamand français..-,., , 2 vol. BÈNAVÉN(J.- : Mich.). Gaissier(le) ital.j. où l’Art’dé connaître toutes les monnaiesactuelles d’Italie ; ainsi, que celles dé tous lès états bu principautés dé l’Europe qui’. y ont cours, etc. Paris, Néede La Rochelle, 1789, 2 vol.’in-fol., pap : vél., avec planch, BËHGIRECHI (l’abbé). Art (1’) d’apX prendre parfaitement la. langue italienne.’ Vienne, 1764, 1791, in.T8, 2 fr. 6b c. — Étr’ennes italiennes’,’présentées aux damés qui désirent "apprendre l’italien. Paris, Desnos, 1783, in-12. — Leçons hebdpniaY daires de la langue italienne, à l’iisage des dames. Paris, Fétil, , 12., 17.78, in-12., ’, BENCE. Vues (grandes) : pittoresques : ’. dés prlricipaux ; moiimnëùls dé la’&rèee,.dé.