Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/299

Cette page n’a pas encore été corrigée


BEL BEL %6j —r— Cours de médecine légale, théorique et pratique ; suivi des lois d’exemption du service militaire. IIIe édit. Paris, Méquignon Vaine père 1819, in-8, 6 fr. La première édition est de iKot.

— Topographie physique, philosophique et médicale du département de Lot-et-Garonne. Agen, Noubel, 1806, iu-S.

J.-L. Beilnc est encore auteur des articles suivants, qu’il a fournis aux Mémoires de l’Académie royale de Chirurgie : Description d’une machine pour arrêter le sang de Tarière intercostale. — Description, d’une machine pour, les fractures obliques du corps du fémur, el celle de son col. — Mémoire sur quelques hémorragies particulières et sur les moyens d’y remédier, lia laissé inédit un Mémoire sur l’hjdrocèlc. Biùgr. m éd.

BELLOC (Mmc L. Swanton), fille d’un officier super, irlandais ; née à la Rochelle, le Ier octobre 1799.

— Amours (les) des Anges, et les Mélodies irlandaises ; trad, de l’angl. Voy. MOORE.

— Bonaparte et les Grecs. Paris, Urb, Canel, 1826, in-8, 7 fr..

—* Contes (petits) moraux pourles enfants, trad. de l’angl. Voy. EnGuwORTfl (Miss), r— Galerie (petite) morale de l’enfance, com. posée de contes imités ou traduits de Miss Edgeworth, et de plusieurs autres originaux. Paris, A. Ejmery, 1S2S", 4 vol. in-18 ornés de fig., S fr..

—Grandes Roules et Chemins de traverses : contes recueillis dans les provinces françaises, trad. de l’angl. Voy. GRATTAI* (Th.), —Jeunes (les) industriels, ou Découvertes, expériences, conversations et voyages de Henri et Lucie, traduit de l’anglais. Voyez EnGEwonTH. (Miss).

— Lord Byron. Paris, A.-A. îienouard’, iSr4, 2 vol. in-8 avec port., 14 fr Cet ouvrage, quelelitvenefait pas trop connaître, ne contient, eu grande partie, que des traductions de divers fragments des ouvrages.de Byron, avec l’original de ces mêmes fragments.

— * Manuel (petit) de morale élémentaire, à l’usage des enfants. Paris, L. Colas, 1S19, in-12 —Patïiarchcs (les), ou la Terre de Chanaan, trad. de l’angl. Voy. O’KEEFFE.

Madame Belloc a fondé et a rédigé en grande partie la Bibliothèque de famille, ouvrage périodique qui a paru en 1S21 et 1822 : voyez ce titre. Elle est depuis iSio attachée à la rédaction de la Revue encyclopédique, à laquelle elle a fourni, jusqu’à ce jour, un grand nombre d’articles, principalement dans le Bulletin littéraire des annonces de la GrandeBretagne.

BELLOC (P.). J.-B. Bossuet, episcopi Meldeusis, cïogium inscriptione adumbratuiu. Tanni-Burgi(Bourg-cn-Iiresse), Bottier, 18iS, in-fol. de 4 pag.

— Inscriptiones sex gentilitise ad Ludovi cum XVIII scripsit. Paris, ex tj-p. Didot, iSiu, in-fol.

BELLON DE SAINT-QUENTIN (J-), prêtre. * Dissertation sur, la traite des Nè. grès. Paris, 1764, in-ia.

Cet ecclésiastique a été l’éditeur de l’Histoire critique des pi-dtiques superstitieuses, du P. Lebrun. 1730, 4 vol. ÏI1-I2.

BELLONI (lemarq. Jér.). * Dissertation sur le commerce, trad. deTital. par M. A***. La Baye, iy55, in-12. —— Le même ouvrage, trad. par Th. ROUSSEAU. Paris, 1787, in-8.

Traduction plus fidèle el mieux écrite que la précédente..’.’,

— Lettre sur la monnaie fictive, trad. de l’ital. La ffaye (Paris), i7*)5, in-12.

Y On a réimprimé, à la suite de cette lettre, la traduction anonyme de ta Dissertation sur le Commerce. :

BELLOSTE (Aug.), chirurgien, né à Paris, en i654, mort à Turin, le 15 juillet

I73o..,’ : ’

—, Chirurgien (le) d’Hôpital. Nouvelle —. édition. Paris, 1716, in-8.

Cet ouvrage, dont la première édition parut en 1691, a clé souvent réimprimé à Paris et ai Amsterdam.

— Chirurgien (le) dHIôpital (Suite du) :

Du mercure, des maladies des yeux, des

tumeurs enkystées, des plaies de poitrine,

des plaies tortueuses, des injections, du mot

d’escarre, de la chute de l’iutestîn dans le

scrotum, du sareoeele et du miserere. IIIe

edit. Paris, 1734, in-12.

. La première édilion est de 1725, în-8.

— Traité sur les effets du mercure. Paris,

173S.—Nouv. édition, publ, par le fils de

l’auteur. Paris, i75’7, in-ï2.

Cet ouvragé a d’abord paru après la Suite du Cbi— ; rurgien d’Hôpital. 4

On a aussi deux lellresde BellostCj conservées dans les Dilucidationes de Sancassani, qui faisait le plus grand cas de ce chirurgien.

BELLOT (P-), Ermito (1’) dé la Madaleno, pu l’Observateur Marsies. (Envers provençaux). Marseille."— Cainoin b r$24 br. Ïn-S. —Loisirs (les) d’un fianenr, ou le Poète par occasion : .recueil de poésies provençales — et françaises. Marseille, impr. d’Achard ; 1S22, iu-12.

BELLOT (P.-K.). Exposé des motifs de la loi sur la procédure civile pour le canton de Genève. Prcm..partie. Genève et Paris, Paschoud, iSïi, in-S, 3 fr.

P.-F. Bellot est un des collaborateurs des Annales de Législation et d’Économie politique.

BELLOT DE MINIÈRES (P.-H.). Traité du oonlrat de mariage. Poitiers, Catineau