Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/295

Cette page n’a pas encore été corrigée


’" : ) : BEL BEL a63

— *. Sublime (le) des auteurs, ou Pensées choisies, rédigées par matières. Paris, J. Guigtiard, i7o5, m-ia.

—*Yie5 de plusieurs hommes illustres et grands capitaines de France, depuis le cotnxuencementdela monarchie jusqu’à présent. Paris, 1726, 2 vol. in-12. — Œuvres (ses), La Haye, Gosse jeune, 1761, i5 vol. pet. in-i2.

. Cette collection se compose de la réunion, sous nn litre uniforme, des ouvrages suivants, imprimés ou réimprimés de 1734 à i43 : Tom ; I, , Réflexions sur la politesse dès mœurs, avec des maximes pour la société civile !. Tom. II, Lettres curieuses de littérature eL de morale. Tom. III —IV, Maximes avec des Exemples tirés de l’histoire’, sainte et profane, ancienne et moderne. T, om. V » Réflexions sur l’élégance et la politesse du style, Tom. VI, les Caractère d’ÉpiçrÈTE, trad. du grec, précédés de In vie d’iïpîctète, écrite pur Bnileau, suivis du T.ibleau de CEBÈS, philosophe platonicien, ou l’Image delà vie humaine, et délie-,

, marques sur ce dernier ouvrage. Discours sur la des— tinéc des âmes (tiré de PIATOK), et sur la Iranquil--’ :

, lïtc de l’amé, tiré d’Irr/sQUE. Dialogue de l’emp. Hadrien pt du philos. lîpiclètc. Tom. VII Art de connaître les hommes. Tom. VIII, l’Art de plaire dans la, conversation. Tom. IX, Règles de la vie ci . vile. Tom. X, Modèles de conversations. Tom. XI, Réflexions, sur ce qui pi’ut plaire ou déplaire dans le commerce du monde. Tom. XII, Dialogues sur des matières de morale (faisant suite aux Réflexions préccilenU’S). Tom. X11I, Réflexions sur le Ridicule et sur les moyens de l’éviter. Tom. XIV, : Kducation parfaite. Tom. XV. Le Chrétien honnête homme, ou l’Alliance des devoirs de la vie chrélienne avec les devoirs de là vie civile.

L’abhé de Bellegarde est encore l’auteur ou le tra— : 4ucléur dephisieurs autres ouvrages dont la publication, est antérieure, aii dix-huitième siècle et qui n’oiil’pas été reproduits dans la collection de ses œuvres que nous venons de citer. Il a publié la Nouvelle Histoire poétique du P. Gautruehe, revue et augmentée par 1 éditeur.

BELLEGARDE DE LÀ PLAINE (Alex,),’ de Tours. Hommage poétique offert aux mânes et à l’auguste, famille de feu S..A, Mgr. le duc de Berry.Paris, Egrqn, 1S21, in-S de 32 pag., 1 fr.

BELLEGINGTJE (P.), doct.-roéd., ne à Besancon, vers 1759. — ; Philosophie du chaud et du froid. Be. sancon et PoivV, 1798, in-S, ,

—’Procédure orthographique de la gloire de Napoléou-Ie-Grand et du génie de la

. gente humaine. Besancon, imp. de Taulin, -Dessiner, juin 1807, in-12. .

Cet ouvrage fut supprimé par ordre de la police. —Réfutation du calorique, et notions naturelles sur la chaleur et le froid, la fluidité et la dureté ; suivie d’un Projet de constitution de médecine civile. Besancon et Paris, Croullebois, 1 Soi, in-8 de 48 pag., 75 c.

BELLEGUISE (Ant.)..*.Traité’de la noblesse et de son origine. Paris, 1700, 111-12.

La première édition est ; dei669.

BELLE-ISLE, pseudon. Voy.CHÉVRiEK.

BELLEMARE (J.-Fr.). Chevalier : (le) Tardif de Gourtac. ftouv. édit. (Sec). Paris, Pigoreau, 1810, 5 vol. in-ia, ornes de 6 gravai », 12 fr.

-La prennèie édition est de 1S16. — * Confession d’un giand pécheur. Paris, Petit, 1814, in-8 de 3Î pag.’

— Crime (le) du i3 féviier (l’assassinat du duc deBeriy), et le moyen d’en pré-’ venir de nouveaux. Paris, Pilletainé, 1820, in-8 de 28 pag. ’. K’'.’’.

—* Damné (le) volontaire, ou les Suites d’un pacte avec le diable. Paris, Pigoreau, 1821, S ol. in-12, fig., 8 fr.

— * Neuf (le) cl le Yienx, ou le Prophète demalheui. Paris, Ptllet, iSi5, iu-8, 75 c ;

— * Police (la) et M. Decazes. Paris, PU— 1 ] Ici’aine, 1820, in-8, 1 fr.

— * Piochaines (ds) élections et, de nos répugnances, par un électeur de QuimperCorentin. Paris, Dentu, 1S22, iti-S.

— Remontrances (les) du parterre, bu Lettre d’un homme qui n’est rien, à tous ceux qui ne sont rien. Paris, Pillet, i8i4jin-8 de 24 pag ; J,’5o c..,.’. Publiées sous le pseudonyme de Lefranc (Jérôme).

J.-F. Bellemare a travaillé aux journaux suivants : au.Grondeur, en l’an iv ; a la Gazette de France, de 1809 à i8i5 ; au Messager des Chambres, qui prit en i8i5 le titre de Messager du Soir.

BELLEMENT. Rentier (le), opéravaud. en 1 acte, et en prose. Reims, Lequeux ; Doyen, an vn (1799), in-8.’'’ : .

BELLENGER (Fr.), docteur de Sorbonue, né dans le diocèse de Lisieùx, vers 1688,.mort à Paris, le 22 avril 174-9—Antiquités romaines, trad. du grec. Voy. DENTS D’HALIÇARHASSE. —* Essais de critique, i° sur lés écrits de M. Rollin, 2° sur les traductions d’Hérodote, 3° snr le Dictionnaire géographiqueetcriliquëde Brnzèn dé La Martiuière.Amsterdam, l’Honoré etjils, 1740, in-12.

L’auteur se donne pour Flamand dans sa préface, page 9, et il prend le nom de Yander Mculen à la tête de sa première lettre. Il publia l’année suivante un Supplément, Amsterdam,.1741 » in-12, de 128 pages’, sous les noms de Wnàrheit et de Yander Meulen. Ce supplément manque à beaucoup d’exempl. Barb : . "", —.’'. Y

— Lettré critique au P. Catrou, sur sa traduction de Virgile. Paris, : Ve Belley, 1721, in-12.

Publiée sous le pseudonyme, de Ballhazar Blanchard, répétiteur en droit à Paris.

— Théologie, astronomique, on Démonstration de l’existence, etc. ; trad. de l’angl.

Voy.-DEEHAM (G.).