Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/293

Cette page n’a pas encore été corrigée


BEL BEL 261

française élémentaire. Paris, Tardien-Denesle, 1819, in-i ?, 1 fr. 5p ; c.

— Grammaire (nouv.) latine, ou les Vrais principes de cette langue. Paris, Patris et comp..(* Tardieu— Dcnesle), , 18.12, in-12, 2 fr. 2 5 c.

BELLARDI (le doct.L.) ; naturel, ital., membre de l’Acad. des Sciences.de Turin. Parmi les nombreux Mém. dont ce savant a enrichi le recueil de l’Académie dont il est membre, on trouve les suivants, écrils en français : Sur une nouvelle espèce d’Agaric, avec une pi. (Tom.XI, iSpi) ; Sur la révivification d’une petite fougère desséchée (Tom. XII, 1S04) ï Sur une espèce de Cassia qu’on peut substituerau véritable sénéofficinal (Tom. XlTr, lSo5) ; Les au’tresMéin. de Bcllarcli sont écrits en latin.

BELLARMLN (le P. Rob.), jésuite et .cardinal. Y.Y

—Art (I’) de.bien mourir, trad. par de BEI, ZUKCE. : 1752, in-S. .’" —Ascensione (de) mentis in Deum per scàlas rerutri creatarum. Monspelliensis, Aug. Seguin, i8a3, in-iS, 1 fr., 75 c. Y

— Opuscules, trad. du latin par le P. BàiGKON. Paris, 1701, 5 voK in-[2. —Traité des sept Paroles de J.-C. sui— la Croix, trad., du latiu par le P. J. ERIG-KON, Paris, 1700, 2vbl. in-12.

YBELLÀRT (Nic.-Fr. de), procureur-’ généfal près la Cour royale de Paris ; né à Paris, lé 20 sept, x 761’,’mort dans la même’ ville, le 7.juillet 1826, —rChoix de Plaidoyers et Mémoires. Pari ;, Waféefils ; 1823, ih-S, 8 fr. 5o c. "_ ; i,..

— Dévoir(du), discours prononcé à l’occasion de la rentrée de la Cpiir royale de Paris.Paris, iffàrécjils, 182 ? f, br.in-8, "jSc.

— Réquisitoire (son) contre le Constitutionnel’, suivi des articles incrimiués. ; dans le Constitutionnel, à la suite, du réquisitoire, ainsi, que de l’ordonnance deM. le premier président,’et de l’exploit de signification. Paris, impr.— dé Carpcnlier-Méricouri, iS2’o, in-8 — Réquisitoire’(son) du 24 mars 1.823, contre les journaux le Courrier français et le Piloté. Partie concernant le Courrier français, suivie des articles inculpés. Paris, impr. cTEveràt’, i823,’iù-8.

— Œuvres (ses), (précédées d’une Notice sur la vie de l’auteur, par M. BiitEcoQ).., Paris, Brièré, 18.27, ; 6.v6l. in-8, avec un portr., 3g fr. ; pap.’vél., 78 fr. "

Celte collection est ainsi distribuée : Tom. I’et II, Jlft7H0ini.s (judiciaires) et Plaidoyers. Tom. III, Mém. et Consultations. Tom, IV, Jiéqnisitoires dans les affaires Key, Louyel, du l’ilote, du Courrier et du.Constitutionnel. Mélanges.politiques, qui se composent : delà Proclamation dû 3i marsi8i4, de l’historique de celte proclamation ; d’un Essai sur la légitimité dés Rois (ouvrage inédit) ; de l’Opinion, de B.ellart ;

comme député delà Seine,’sur. les trois projets de loi présentés aux chambrés relativement a là liberté do la presse, et d’une autre opinion, sur la proposition relative aux modifications de l’organisation des collèges électoraux. Toin. V, Mereuriateset Discours de rentrées. Tom. VI, Correspondances et Mémoires historiques, cxtvahs’.dcsWoyogès de 1’nulcm’..’

BELLART. Voyage à la rivière de SierraLeo’ue sur là côte d’Afrique ; trad. de l’anglais. Voyez MATHEWS (J.). — ;

BELLATI. (le P. Ânt.). Qualités de la prière, pu l’Art de prier ; trad. de l’italien, Toulouse, Bénichet cadet, r8x5, in-12, 2 fr.

BELLATJD. Essai sur. la langue armé—, nienne..Paris, de l’impr. royale (’Jombért), 1812, in-S, 4 fr. """’' .BELLAyÈNE (le général Jacq, -Nie.), né à Verdun, le 20 octobre 1770, mort à Milly (Seine et Oise) ; en février 1826. 7—/Cours de mathématiques, à, l’usage des écoles militaires. Paris, Magimcl (’Anselin et Pbchard), i8i3, in-8, 7 fr. 56 ç.

..BÉLLAT (Fr.-Ph : ), —ànc. médec. dés —armées des Alpfts et d’Italie; plus tard : médecindeThôpital-général.dè Lyôn; , , nê à Lent, près de’Bourg en Bresse, mort jt Màcon, le 20 septembre 1824. « ’’ » : : ." ; ;.

— Conservateur, (11 ;) ide, : ,’la ; sàntë, : ’journal d’hygiène "et de —prophylactique, Lyon, i799r.i.So4i, : i5 v.ol.inr8.,.1 : — : ., : , .-. : ’. : ’

Avec Bribn. ; v «  » "—’

—— Galatée (là) des médecins, trad.dél’ital.’ VoyezPASTA.Y " —Y — Y/’

— Histoire raisonnée dès "maladies obserr’ vées àNaples, trad. de ritafièù’.ypyez SÀB. COKKÈ..’ « . » ,.’- « : - : : ’. » '

— Tableau historique de la vàccirie pratiquée à LybnY’dép’ùïs le i3 gerrù. dé l’an ix jusqu’au 3’ï.’" décembre 1809. Lyori iSni’invS,.’; !’YY —, Y.-Y. Y/} « , - » Y’Y,’'""

Bellay publia à là fin de chaque année, depuis la cessation de son joùrnâl ! jVisn ; u’en’i8i3vimè : peliUi brochure, sous lelhre de jtjété-orolcgie médicale : il est aussi auteur d’une autre brochure sur la guériso’n des hernies.-.’'-’’y' «  ;’,. : ’.  » « ’.’ : ’, - », .’.’. ?’

BELLE (Gab.-.-Alex. : ), anc’.' commissaire, des guerres,’auteur’dramatique, membre de la Société académique des enfants à’A-i pollon, convive des Soupers de Momus ; né à Paris, le 4 mars : i’7 82.’ : :

— Bureau (le) de nourrices, folie-vau-, devillé. Voyez DOTETIT — MEKÉ. — Ca-% seine (la), ou le changement de garnison. Voyez LEHOUX. — Grillon et Bussy d’Amboisé fait historique. Voyez GEHTII.HOMME. —7 Dames (les) Martin. Voyez LA FOUTAIHE. — Discours prononcé aux Menus-Plaisirs, à la séance académique des enfants d’Apollon, en 1824. Paris, impr.