Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/258

Cette page n’a pas encore été corrigée


. A, f3 ; : BAU BAU

intitulée : Mémoire qui a remporté, le pris au jugement de la Faculté de médecine de Paris, en 17S7, sur cette question : Décrire la maladie du mésentère propre aux enfants, "— que l’on nomme vulgairement Carreau, -in-8… — —Traité de la Phlhisiepulmonaire, connue vulgairement sous le nom de maladie de poitrine. Sec. édit., rev. et aùgm. Paris, le même, i8o5, 2 vol. in-8, 12 fr,

La première édition.parut à Montpellier, en 1798, sous le titré : De la Plitbisie pulmonaire.

—Traité de la première Dentition, des ma—. ladies souventtrès-gravesguien dépendent, et où l’on trouve la meilleure manière de conduire et élever les enfants ; Paris, le même, 1806, in-8, 6 fr.; —rTraitê del’Ictère, oujaunissèàes enfants. Sec. édit. Paris, le même, iSo5, in-8, 2 fiv . La première édition, qui est de 1788, portait pour litre : Mémoire sur t’Jclerè, etc. —Traité des Convulsions dans l’enfance, de leurs causes et de leur traitement. Paris, ’le même, iSo5, in-8 6 fr.’,.

La première édition parut en 1789, sous ce titre : Ves Convulsions des enfants, etc.

—Traité dés Fièvres rémittentes, et des indications qu’elles fournissent pour Tusage du quinquina ; Montpellier, Sevalle, 1821, a.vol. in-8, 12 fr.

’Ce Traité se compose de la refonte de deux autres ouvrages publiés par Baumes "eh.’17S5 et 1789- ; le .premier est intitulé : De l’usage du, quinquina dans tes fièvres rémittentes ; le second, est son Mémoire’ sur tes maladies qui résultent des émanations des eaux stagnantes et des pays marécageux.. ,’'

— Traité, sur le vice scrofuleux, et sur les maladies qui en proviennent. Sec. édit., rev., corn et augtai, Paris, Méquignon aîné père; i8o5, in-8, 6 fr.

— Usagé (de 1’) du quinquina dans lesfièvres rémittentes. 1783, in-8.

Cet ouvrage a été refondu’dans le Traité des fie. vresrémittenles de l’auteur. —.

Baumes adonné de nombreux articles au Journal de la Société de médecine pratique de Montpellier, dont il a été le fondateur et le rédacteur principal : la plupart se font remarquer par la virulence, du style. Il a placé, un discours apologétique sur Sydenham en tête de la dernière édition de la traduction des œuvres de ce grand homme par Jault, et, y a ajouté un grand nombre de notes. Le discours est au-dessous du talent de l’auteur de l’.Élogc de Barthez. liiogr. médic.

BAUMGARTNER(F.-G,). Art (nouv.) des jardins, , ou Collection de nouvelles idées pour servir d’ornements de jardins et de pares. Lèipzick, Comptoir d’industrie, sans date, 2 cahiers in-folio, 32 fr. : — Recueil (nouv.).d’idées.nouvelles ponr la décoration des jardins, Leipzich, Comptoir d’indust., a-.cahiersin-fol. avec pi. 5 fr.

BAUMIER. Hommage à la patrie, poème

adressé à M. Ducis, etc., à l’occasion dé sa tragédie d’Œdipe chez Adtnète ; précédé dn discours d’un citoyen, suivi d’uue’lcttre à M. le marquis de La Fayette et du tombeau àa chev. d’Assss. Bruxelles et Paris, Legras ; 1782, -8 de g3 pages. — ; * Tableau des mœurs de ce siècle, en forme d’épine ; suivi du tombeau et de l’apothéose de J.-JV.Rousseaù. Londres et Paris, Letellier, 17.88, in-8..

BAUNY. Astronome (1’), on l’henreux Moment, pièce en un acte. Lallaye, 1771, in-12.

BAUNY. Pensées philosophiques, mêlées de maximes morales, , avec quelques Réflexions à un ami sur l’éducation de son fils. Paris, Nyon, 1800, in-8, 3 fr.

BAUR (F.-Gnili. [de), général russe du Sixc siècle. ;’, -’..

—Carte delà Moldavie, pour servir àl’hist., militaire de la guerre entre les Russes et les’ Turps. Amsterd., 17S1, gr, feuille in-piano. —*Mémoires historiques et géographiques sur la Valachie, avec le prospectus d’un atlas géographique et militaire de la dernière guerre entre la Russie et la Porte Ottomane. Francfort et Leipzick, fj-ji), in-8.

Ces Mémoires oui été réimprimés, en 181, à la suite de l’Histoire de la Moldavie et de la Valachie, de Carra.

. BAÙR (S.). Galerie, de portraits historiques, contenant des biographies intéress. des hommes illustres du x%rrne siècle ; nouv. édit. (sec. èHil.’). Leipzich, Herbig ; 1819, 2 vol. in-8, 6 fr.

, La première édition est de 1S07…….

BAURANS, auteur dramatique et musicien, né à Toulouse, en 1710, mort dans cette ville, , eu 1764.

-Maître (! è) de musique, comédie en deux actes, mêlée d’ariettes. Paris, 17, 55 ; Amsterdam, Ve J.-F. Jol/y, 1761, iu-12. — Servante (la) maîtresse, opéra-comique en deux actes. Paris j Duehesne, 1754, in-8, x fr. 20 c.

Banrans a aussi trad. de l’itai.el publ. des Lettres sur l’électricité médicale. Biog. —unir.’*’,

BAUREIN (l’abbé J.).* Variétés, bordelaises, ou Essai historique et critique sur la Topographie ancienne et moderne du diocèse cle Bordeaux. Bordeaux, frères Labottière, 1784-86, 6 vol. in-12, X2ai5fr..

BAUSAÎS (de). Paraphrase du Pater en formé de sentiments et affections. Avignon, 17, 73, in-12….,.’-…,’. ..BAUSSAN DE BIGNON. Mémoire sur