Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/236

Cette page n’a pas encore été corrigée


aoi BAR.J3ÀR

l’homme. Sec. édit. Paris, Goujon $BrunotLabié, 1806, 2 vol. in-8, i3 fr.

La première édition, gui parut à Montpellier en 3778, n’avait qu’un vol.

— Mécanique (nouv.) des mouvements de rhonime et des animaux. Carcassonne (Paris, * Baillière), 1798, -4, S fr.

— Mémoires sur le traitement méthodique dès fluxions, et sur les coliques iliaques qui sont èssôntieUementnerveuses. Montpellier, Sevalle, et Paris, Baillière, 1816, in-S, 1 fr. 80 c.

— Mémoire sur le traiiement méthodique des fluxions ; nouv. édit. Montpellier, X. _ Jullien, i8a5, broch. in-8.

— Morte (de) : Resp. Thibault. Monspelliensis, 1765, in-4.

— Observations sur la constitution épidénùque de Tannée 17.56 dans, le Cottentin.

Insérées ; dnns lé Iroisième vol. du Hecueil des Savants étrangers, de l’Académie des sciences (17, 60), et réimprimées depuis à la suite de l’éloge" de l’auteur, par Baumes (1S16).

— Oratio acaderaica de prïucîpio vitaH , hominh. Monspelliensis, 1773, in-4.

Ce discours, prononcé à la rentrée de la Faculté, en 1772, contient l’esquisse des cléments de la science’de l’homme et le sommaire des idées de Bariliez. —.

—Questiones médicas, pro cathedra vacante ad’cancellariatum. Monspelliensis, 176.1/ in-4.

— Traité du Beau, ou vr. posth. publié par BARTHEZ DE MARMORIEB.ES. Paris, Léop. Collin, 1807, in-S.

—Traité des maladies goutteuses. Sec. édit. Montpellier, Sevalle, I8IÇ/, avol.in-S.ri.2 fr.

La première édition est de 1802.

Outre ces ; ouvrages Barthez a publié : i° deux Mémoires, dont l’un.sur les fluxions, et l’autre sur les coliques iliaques, dans les Mémoires delà Société médicale d’émulation (1798e ! 1799), réimprimés à part, en 1816 : il a donné dans ec même recueil des Eclaircissements sur quelques points de la mécanique des mouvements de Vhàmme et des animaux, en 1801, pour répondre à M. Bjcherand ; 2°les articles de.médecine du Journal des savants, depuis 1783 jusqu’en 1788 ; 3° les articles signés G. dans la première Encyclopédie ; 4° enfin, des articles épars dans les journaux de médecine, et plusieurs Mémoires dans le recueil de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, dans le.-Magasinencycïopédique ; entre autres articles insérés dans ce dernier recueil, un Mémoire sur la déclamation théâtrale des Grecs et des Romains (ISOT), qui fut attaqué par d’Ansse de Vîllojson à qui Bartbez répondit en i8o5 et 1806.

M. Lordat a publié une Exposition dc la doctrine médicale de Barthez. Voyez LOKDAT.

Biogr. méd.

BARTHEZ DE BIARMORIÈRES (le baron A.), frère du précédent, né à SaintGailes (en Suisse j, mort vers i8o3. —Elnathan, ou les Ages de l’Homme, trad. du chaidéen. Paris, Maradan, 1802, 3 vol. in-8, 12 fr.

— * Mort (la) de Louis XVI, tragédie en trois actes,’avec, le Martyre de Marie-Antoinette. Neufchâtel, 1793, in-18.

— * Moïse.eu Egypte et chez les Madianites, par un solitaire du canton d’Appenzeï. Paris, 1802, 111-8.

— * Observations sur une broch. de.Weiss (Coup-d’œil sur les relations, etc.) ; par Utt officier suisse. En.Suisse, 1993, in-8.

Baythez de.Mai’inorières a été l’éditeur du Traité du Beau, deP.-J, Bai-thez.

BARTIffiZDEMARMQRIÈRES(Guill.), père des i deux précédents » et frère de l’avocat Barthez, de Narbonne, membre de l’Académie des.sciences de Montpellier. —Essai sur divers avantagés que l’on pourrait retirer de la côte du Languedoc, relativement à la navigation et à l’agriculture..Montpellier., de l’impr. d Yverdon, sans date, in-41, avec, 2 planch. —, Mémoires d’agriculture et.de mécanique ? avec les moyens de remédier aux’.abus du jaugeage : des.vaisseaux dans tons.les portsdu roi. Paris, Prault., ij63i, iu-8 de 2o5 pages.

-r-Traité des moyens de. rendre la côte de la province de Languedoc plus florissante que jamais, ; Montpellier, J. Martel aîné, 1786 j in-8., , avec, une carte.’

Le Recueil *le l’Acadcmiedes sciences renferme les- : deux Mémoires suivants,.de Bartbez : Slém. sur les soufflets de certaines forges,’produits-par la cliute de l’eau— (dans le loin. III des Savants étrangers, 1760). Mém.sur les soufflets a cliute d’eau (id ; loin… 1768).’.,

BARTHOLDI (J. — C. — S.). Toyage en Grèce dans les années i8o3 et 1804. Trad* del’allemandpar A. àuC***.Paris, Dentu, 1807, 2 vol. in-8 avec fig. et cartes, 12 fr..

BARTHOLI. Traité des maladies vermineuses, etc. Trad. de lïtal. « v » oy. BKERJL.

BARTHOTJIL (l’ahhé). * Lettre à l’auteur de, la 1 Noblesse commerçante. IJ56, in-12.

BARTOLt (le P.). Miracles (lès) de saint François-Xavier, trad.’eu français par leP. PÀRDIES ; uouv. édit. Paris, Lepetit, 1710, in-12.

B ARTOLI (Dan.), savant jésuite italien du xynic siècle. —Epponie, tragédie. Turin, 1768, in-8.

— Homme (1’) de lettres ; trad. en franc, par le P. Lrvox, barnabite, avec des notes historiques et critiques. Paris, 1769, 3 vol.in-12.

— Hymen (1’) accompagné dc l’Amour et du Plaisir, poëme eu trois chants, à l’occasion du mariage de Madame Clotilde avec