Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/227

Cette page n’a pas encore été corrigée


EAR BAR igS

écrit par eïï&4nême, et publié par une de ses amies. Londres et Paris, 1762, in-8. — Ombre (T)’de la Thoriîlière aux Chanïps — Élysécs. Sans date, in~4, S pag.

P. Barrett.esl— encore auteur de VInoculation néces4 taire ; de Zèlidc, comédie en un acte etèn prosej jouée sur le théâtre du comte de Glermont., à.Berny ; du Sauvage à Paris ; àeVïlede la Frivolité, com. en un acie el en prose : il a participe aux Petits spectacles de Paris, ou Calendrier historique et chronologique, etc., etc. Voyez KOUGAKET.

BARREY (Cl.-Ant.), -médecin, né à Besançon, en 1772 j secrétaire de la Société médicale de cette ville, correspondant de

l’Académie royale dé médecine, etc.

—Mémoire sur les maladies épidémîques. Besancon, impr. deF : Charmet, iSi3, in-8.

Ce Mémoire a été couronné par la Société de médecine de Montpellier, en iSia. * .., ,.

.-r— Vaccine ; ( : de la) et de ses effets. Besancon, imp. de Conuké, ISI3, în-8.,

Cet pùvrage est ie développement des principes /mis par. l’auteur, dans un Mémoire couronné par PAcadcuiie de Montpellier en.1804.’

Ce médecin est l’un, des plus zélés propagateurs de la vaccine, aussi est-il mentionné de ïa manière la plus honorable dans tous-les rapports publiés .sur la vaccine, depuis son introduction en France, et chaque année a-t-il obtenu l’un des grands prix accordés aux médecins qui contribuent le plus à sa propagation.,.

… On lui doit encore : i° des Rapports (annuels), sur l’état’de la vaccine dans le département du Doubst qu’il public depuis iSo4 » et auxquels.il a joint depuis iSip/hV constitution médicale de l’année. 20 Un ijéraoire, intitulé : De l’Influence de l’air atmosphê-. rique dans la production des maladies épidemigues, couronné par la Société de médecine de Toulouse en 1S20. : ce Mémoire est resté inédit.

Ce médecin a publié plusieurs autres petits Mémoires sur les mêmes sujets.

BARRET (P.Edm.), né au château de

Bordigny, en Normandie, en 17 7 7.

— Cri (le) d’indignation, réponse à Méhée de la Touche,……

— France (la) délivrée, pbëinè. Bordeaux, "1814, ïn&V

—Précis historique sur la maison dn roi, depuis sa formation eu 1S14, jusqu’à sa réforme en x&i5.Pari$, Mickaudfx$iGs in, -S de 54 pag., x fr. %5 c.

BARREZ. Teniers au village, ballet en lén ; x.actes. Bordeaux, Lawqlle, iS 17, in-8.

’BARRIÈRE (J.-Fr.), néà Paris.

’, Il à ; successivement travaillé à la Gazette de France (en 1814). au Journal de Paris (en Ï8I5) et au.Constitutionnel (de ÏS : I5 à 1820) ;, dc concert avec M. Bervillc, il a publié la Collection des l’Mémoires relatifs à ; là révolution française, et seul, ’les. Mémoires de madame Campan i ainsi que les autres ouvrages de cette feramp célèbre..

. BARRIÈRE (P.-J; -L.), auteur dramatiqne, né à Paris, le 7 juin 1789…

— Mari (le) en vacances, vaud. "Vby. DK SiTJGIEiRS.’/.*, i.’"..’'.’; ;’.'i .

—rTrois pour une, ou les Absents n’ont pas toujours tort, vand. Voy. DÉSAUGIEKS. —r-* Vendange (la) normande, ou les Deux Voisins. Voy. GENTIT..

Dau.-Alex.-Fr., Barrière, frère de P.-J.-L ; -, né à Paris en octobre 1792 » a eu part à ces trois pièces..

BARÈ.IGUE DE MONTVALOSf, conseiller au parlement de Provence.’

—’Epitome jiiris et legum roinanorum, fréquentions usus, juxtà sérient digestoru ni, cum brevissimis additionibus, et notis, ’tàni ex pragmatiçis, quàm ex usu forensi selectis ; aceedit index lôcuplelissùnus. Aqu.is-Sextiis, -ifS6., in-12.,. ;, ; ". —*.Motifs des juges dn parlement de Provence, qui ont été d’avis’de condamner le P. Girard. Aix, i733, in-4. -p Précis des ordonnances, édits, déclarations, lettres-patentes, statuts, règlements, dont les dispositions sont le pins souvent eh usage dans le ressort du parlement de Provence,’disposé par ordre alphabétique, avec une table où tontes les citàtious sont rangées par ordre de dates, et qui indique la page, des registres et des livres qui les ouf fournies. Nouv. édit. Aix, Ve Jos. David,’etEsp, David(*Pontier), 1766 ; in-12.

BARRIN (l’abbé J.).Épîtres et Élégies

d’Ovide, trad. du lat ; Vpy. OVïnE. !

— Œuvres (les) galantes et amoureuses d’Ovide ; trad. nouv., en vers français. Voy. ÔVÏDË.’’' : ’.'. ;.’’

’— Vénus dans le cloître, on la Religieuse en cliemjse’ ; ;’entretiens curieux. 1739, 1740.— Londres, 1761, in-12. — Pékin, ;

VI776, in-8. : ,’ : -„’'. ;.*.-’’ « » "'

Publié sous le pseudonyme de l’abbé Duprat : la première édition est de i683. — r—,

,. L’abbé Lériglet —Diifresnoy, dans son Usage des Romans, liv il, pag-; .267, appelle cette production liv. infâme, ei c’est à loi qu’on attribue l’édition de

  • 73g. Barb. : ’. ;

—Vie de la bienbeureuse Françoise d’Am boîsë,’femme du duc de Bretagne, Pierre II.

Rennes, 1704, in-12.

’J. Barrin a eu part aux Nouvelles de la République des lettres, ....,.’..

BARRIQUE (l’abbé). Révolution ; fran’çaïsë; (pièce " en vers). Clèrmont, Veysset, 182a, hv. ïn-8. ., -’."

’.,. BARROIS (Jacq.-Mar.), libraire français j né à Paris, eu 1704, mort le’ap

mars 176c,’

Ce libraire a donné plusieurs catalogues de livres. qui sont.très-estimés ; entre autres, les. suivants, auxquels il à ajouté des tables des auteurs : Catalogue des.livres delà.bibliot. de l’abbé de Longue