Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/212

Cette page n’a pas encore été corrigée


ment à ce, catalogue. : .fpni s ; m impression, les richesses littéraires de cet académicien se sont augmentées de six cent soixante-quinze" ouvragés, d’un grand intérêt, : la plupart sous le rapport des beaux-arts et des antiquités, et particulièrement de l’architecture.

— Réflexions sur lé nouveau projet de loi des élections, présenté à la chambre des députés, le 15 février 1820. Paris, 1820, in-8 de i5 pag.

Publié sous le pseudonyme de M. T.’-ÏE. Esquîre. Ce projet fui relire au moment où la commission allait faire son rapport.

’A.-T. Barbicrà trad. de l’angl, , d’Ed.Çhrisïyan, Une Dissertation sur l’origine des deux chapilres du parlement, impr. à ïa, sùite du Tableau dé l’administration intérieure delà Grande-Bretagne, par le.baron de Winclie (1819). Il a fourni quelques.articles à la Revue encyclopédique.

BARBIER (J.-B.). Éléments simplifiés de la grammaire grecque. Paris, Morqiiyat, 1814, in-; r2, cartonné, 2 fr.

— Lexique grec-français de pièces choisies d’Anacréon, Bion, Moschus, Théocrite, Pindare et Callimaque. Par., Brunot-Labbe, 1812, in-12, cart., 2 fr. 5p c.

— Lexique grec-français de quarante fables d’Esope, etc. IVe édit., rev. et corrigée avec soin. Paris, le même, 1823, iu-i2, 2 fr. —Lexique grec-français.de quatorze dialogues des morts de Lucien. IIIe édit.Paris, leméme, iSa3, in-12, 2 fr. —Lexique grec-français du discours d'Isocrate à Démonique, précédé du texte grec, etc. IIIe édit. Paris, le même, 1826, in-12.. cartonné, 2 f r.

rr-. Lexique grec français du premier livre de l'Iliade, etc. IIIe édit.., rev. et corr. oyee spin. Paris, le même, 1823, in-ria, a fr.

Ces cinq Lexiques sont précédés des morceaux en grec auxquels ils servent.

BARBIER (J.-B. Grég.), docteur en médecine de la faculté de Paris, professeur de botanique au jardin des plantes d’Amiens. — Exposition dès nouveaux principes de pharmacologie, qui forment de la matière médicale une science nouvelle, etc. Paris, 1803, in-8,

La doctrine indiquée dans cet opuscule, qui servit de thèse à l’auteur, est plus amplement développée dans l’ouvrage.suivant :

— Principes généraux de pharmacologie on de. matière médicale. P.aris, Crbchard, 1808, in-8.

Cet ouvrage, est une application des vues de Bïcb.ni à, la matière médicale, plus heureuse que celle de Scbwilgué; c’est aussi le meilleur formulaire que nous ayons, sans en excepter le Codex.

— Réflexions sût* les’fièvres. Paris, Mé~ amgnori-Marvis, 1821/111-8, i fr. --Traité d’hygiène,’appliquée à la. thérapeutique. Paris, , Lhuillier (* Méquignon

Maryls), iSit, 2 vol. m*8’; 10’fr. 5o ci

.. Seul ouvrage moderne que nous— ayons sur cet important sujet..,

—Traité élémentaire de matière.médicale. Sec. édit., avec des augmentations et des changements. Paris, Méquignon — Marris, 1824, 3 yôl. in-S, 26 fr..’

La première édition osl de xSig—20, — Ce médecin a lu ou communique à In. Société d’Abbeyille plusieurs Mémoires que nous ne garantissons pas avoir été imprimés : sur l’opium, proposé comme moyen pour calmer les douleurs de l’accouchement 179, 9) ; —Observations ornithologiques » relatives aux migrations des petits oiseaux, que le froid et la mauvaise saison chassent de nos climats (fV)’, —Réflexions sur la possibilité d’une nosologie exacte,’et sur l’utilité d’une nomenclature médicale-r-Notice sur îa maladie appelée danse de St.-Guy (ch.or.ca St.-Yiti) (id). Réflexions sur les convulsions pendant la gestation, ayant et pendant le travail de l’accouchement (id). J.-B.-.G. Barbier a été l’un des collaborateurs les plus distingués du Dictionnaire des sciences médicales. Biogr. mêd.

BARBIER-D’AUCOURT (J.).membre de l’Académie française; né à Langres, en 1641,.mort le 13 septembre 1694. -r-Onguent (t’)pour la brûlure (ou le Secret d’empêcher les jésuites de brûler les livres). poëme (en vers). Nouv. édit. Paris, Touquet, 1826, in-32, 5o c.

Ce petit poëme a été réimprimé deux fois la même année. La première édition remonte jusqu’en i6S3 elle fut imprimée à la suite d’un opuseule du même genre intitulé : les Enluminures du fameux’Almanach,.etc., ou Triomphe de. Molina, jésuite, sur saint Augustin (par Lemaisire de Sacy), en vers.

— Sentiment de Cléanthe sur les Entretiens d’Àriste et d’Eugène. IVe edit. Paris, libraires associés, 1776, in-12.

/. Excellente critique de l’ouvrage du l 1. Bouhours ; la première édition est de 1671.

Barbier d’Aucourt est encore auteur de quelques satires sur les jésuites et sur Boileau.

BARBIER DE TINAN. Mémoire sur la manière d’armer d’un conducteur la cathédrale de Strasbourg et sa tour. Strasbourg, 1780, in-12;

— Mémoires sur lès conducteurs, pour préserver les édifices de la foudre, trad. de l’ital. Voy. ToAi.no.

BARBIER-VEMARS (Jos.-Niç.), conservateur de la Bibliothèque royale, né à Vemars, le 7 avril 1775. — Annales des arts et manufactures. Voy. ce titre. — Hermès Romanus. Voyez ce titre.

Ce littérateur fut quelque temps rédacteur du Journal général de France, dans lequel on trouve plusieurs articles dr lui, signés fohnSmart, ou l’Anglais à Paris.-il a eu part à la publication de la Bibliothèque classique latine, de M. Lemaire.

BARBIN (Fr.). Recueil des plus belles pièces des poètes français, depuis Villon