Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/208

Cette page n’a pas encore été corrigée


— * Lettres d’un fermier de Pénsylvanîe aux habitants de l’Amérique septentrionale ; trad. de l’angl. Toy. DICKINSON. Lettres sur l’Histoire, trad. de l’anglais.

Tov. 130I.iKGERO.GKE..

— Manuel de Botanique. 176S, in-12.

— Mémoire (second.) à consulter pour luiet les docteurs régents de la Faculté de Paris. Paris, 1 568, in-4.

— Opinion d’un médecin de la faculté de Paris, en faveur de l’inoculation dé la petite vérole. Parai, 1769, in-12.

. Recherches sur la durée de la grossesse et le terme dé l’accouchement. Amsterdam, 1765, in-8..

C’est un petit Mémoire dans lequel Barbeu a réuni toutes les pièces "relatives à une discussion célèbre qui s’éleva, de son temps, parmi les médecins et chirurgiens de Paris, sur cette’question médico—’ légale. ; : ,.’,’.’’.

—Usage des plantes..Par., r j 67, 2 vol. in-i a."

Cet ouvrage fait suite au Botaniste français. 4-r— Utrurn anrii climàcteriei cseteris periculosiores ? Pfl « VtV, 1747, in-4.

Le but de cet écrit est de prouver que c’est à tort que l’on-rédoute lés années cliniaclériqùes, et que, leur danger n’est qu’imaginaire.

Barbeu— Dubourg à’été rédacteur de la’Gabelle d’Épidaure, continuée sous le titre dé Gazette de Médecine, depuis 1761 jusqu’en’1762 : on a encore de lui une’Lettre à mademoiselle *** sur’les délits ; Objections à M. Bassblin sûr la quadrature dn cercle ; Projet d’un cours complet de médecine; Plusieurs dissertations.’

. Bârbeu-Dubourg a été l’éditeur’des Œuvres dé Franklin-, traduites par Lebuy., Biogr..’méd..

BARBEYRAC (j : ), né à Bézïers, le. i5 mars 1674, et niort en 1729; — Défense du droit de la compagnie hollandaise des Indes orientales, co’ntreles prétentions des habitants des Pays-Bas au— " trichiens……..

-r—Devoirs de l’homme, trad. du latin.

Yoy. PtrfFEKDORF. ".’

.— Discours sur la loi royale, traduit du làdn. Toyez GKOKOVICS.

— Histoire des anciens traités. Amsterd., 1789, 2 vol. in-fol.’.’, -.’".

Cet ouvrage fait partie’du Supplément au grand Corps idiplo’matiqûè..’. —

— Jugement compétent des ambassadeurs, trad. du lioll. Toy. BYNCKERSHŒK : —— Pouvoir, (dn) des Souverains, traduit du holl.Toy.SîooDT.. ; %’.. — Sermons ; trad.de 1’angl.Toy.Tii.t.OTsON. —Traité de la morale desPères. 1728, iri-4 !

Ouvrage servant de réfutation à celui de D. Cellier.

— Traité du droit de la guerre, etc., trad. du latin. Toyez. GROTTOS.’ ’

— Traité du droit.de la nature, trad. du latin.Toyez PnFFEttnoiir.; ’,

-rr— Traité du jeu. 2 vol. in-8. — Sec. édit. 1737, 3 vol. in-12.

—Traité sur les lois naturelles, trad. de

l’angl. Toyez CrjniBERi.Aï ? D.

Barbeyrac a eii part à la rédaction de la Bibliothèque raisonnée des ouvrages des savants de l’Europe (1728—53), et à celle de la Nouvelle Bibliothèque, ou Histoire littéraire des principaux écrits (1738, —44). Voy-ces titres.

BARBIE DU BOCAGE (le chev. J. Denis), savant géographe, élève dû célèbre d’Anville, membre de l’Institut (Académies des inscriptions et belles-lettres) et de plusieurs académies et sociétés savantes, françaises et étrangères ; né à Paris, le 28 avril 1760, mort dans la même ville, le 28 décembre 1820.

— * Notice sur la vie et les ouvrages de d’Anville, premier géographe du Roi, membredel’Académie des Inscriptions et BellesLettres ; précédée de son éloge (par M. DAMER). Paris, Ftiçhs, an x (1802), in-8.

Dans cette notice, M. Barbie du Bocage indique les changements qu’il’a faits aux ouvrages de M. d’Anville, ainsi que l’époque de ces changements

— Recueil de cartes géographiques, plans, vues et médailles de l’ancienne Grèce, relatifs au Toyagè du jeune Anàcharsis. Nonv. édit, précédée d’une analyse des cartes, etc. Paris, Desraj ; 1799, in-fol. de 40 cart.

La première édition est dé 17S9. L’auteur à dressé depuis la publication dé la nouvelle édition de son atlas de 1799 à 1S09), une Carte générale, de la —Grèce et d’une grande partie.de ses colonies, tant. en-Europe qu’en Asie’, qui y a été ajoutée, et en formé lé premier numéro.

Cet atlas, bien que du domaine de la géographie, ancienne, sert encore aujourd’hui à guider tous les voyageurs qui vont visiter la Grèce. Il a été composé d’après la comparaison de l’état ancien du pays avec les différentes notions que les voyageurs, modernes ont données. L’analyse —que M. Barbie— du..Bocage eh a faite’prouve’que lès cartes sont appuyées suides observations astronomiques et des opérations géodésiques — ;, , , ,

— Le même’., gravé, de nouveau (par TARDIEIT, pour la partie géographique’, .par BOURGEOIS pbnr.les dessins, et PIIXEMÈHT pour la gravure des monuments, vues et paysages) : Paris, DeSràj ; l8iï, in-fol. de 41 pi. plus nu portr., 5o fr.

Dans une édition postérieure’(dei824), on a substitué le nom de M : Amb. Tardieu à celui de Barbie du Bocage : il n’en reste pas moins constant que ce, bel ouvrage est de ce savant géographe.

’-— Toyage dans l’Asie-Mineure et en Grèce, tràd. de l’ang. Toy : CHAKDI.ER.

— Cesavantéstauteurd’unègrandequantité decarles él dé mémoires géographiques, insérés en grande parlie dans divers ouvrages pu dans des recueils périodiques : nous’suivrons, pour leur indication, la notice (chronologique} sur la vie et les, ouvrages dé àl. Barbie du Bocage, rédigée par son fds pour l’Académie des inscriptions.