Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/206

Cette page n’a pas encore été corrigée


i74 BAR. — BAR

(la) mésmérienne, ou Leçons prononcées dans la loge de l’Harmonie, de Bordeaux, i

’Amsterdam (Bordeaux), i7S45in-8. i

BARBERET (Dcn.), premier médecin de la marine, à Toulon, membre de l’Acad. de Dijon et de plusieurs sociétés savantes5 né à Arnay-le-Duc (Côte-d’Or), le 27 décembre 171 h., mort en….

— Dissertation sur le rapport qu’il y a entre les phénomènes du tonnerre et ceux de l’électricité, couronnée à Bordeaux, en I75o.Bordeaux, l’jio, in-S.

— Mémoire sur les maladies épidémïques des bestiaux, qui a remporté le prix proposé par la Société royale d’Agrie. de la généralité de Paris, pour l’année 1765 ; avec des notes instructives (par BOURGELAT). Paris, veuve d’IIoury, 1766, in-8.

Barbcret est encore auteur : i° A’unjlémoirc auquel l’Académie de Lyon a adjugé le prix en 17C1 sur ce sujet.* Quelles sont les causes qui font pousser les vins ? Quels sont les moyens de prévenir cet accident et d’y remédier, sans que la qualité du vin devienne nuisible à la santé ; 2° d’un second Mémoire qui a remporté la même aimée le prix des arts de l’Académie de Besançon, sur la meilleure manière de cultiver la vigne et de faire le vin. Ni l’un ni l’autre « ’ayant été imprimés, l’auteur y fit des additions considérables et se proposait de les faire imprimer ensemble EOUS lé titre de 7’raité sur la culture de la vigne, sur la manière défaire le vin, et sur les moyens de prévenir ses maladies et d’y remédier sans préjudicier à la santé, projet qn’ilnc paraît pas avoir mis à exécution ; 3° d’une Dissertation sur la nature et Information de la grêle (impr. dans le premier vol. des Blémoires de l’Académie de Dijon).Barbcret a partagé, en 17G3 ; avec l’abbé Garro, curé de Chartnentré, le prix double de la Société d’Agriculture de Rouen, sur la meilleure manière d’amender les terres, relativement à leurs différentes qualités : enfin Barbcret a eu parla la Collection académique, ouRecueilde Mémoires d’actes, etc., qui s’imprimait à Dijon, et ii’a rédigé les Tables raisoilliées des trois premiers volumes, etc. etc. France littér. de 1769.

BARBEREUX (M"e L.-M.-A.), de Châteaudun.

—*Geneviève, ou la grande Chaumière, par M1, 1* L.-M.-A.-B., de Ch. Paris, Êgron, 1816, 3 vol. in-12, 6 fr.

BARBERI (J.-Ph.). Dictionnaire portatif français-italien et italien français. Par., J.-P. Aillaud, 1822 j 2 vol. in-16, 10 fr.

— Grammaire des grammaires italiennes, élémentaire, raisonnée et analytique. Par., A. Ejrnerj, 1819, 2 vol. in-S, 12 fr.

— Maître italien (le nonv.), abrégé de la Grammaire des grammaires italiennes, simplifié et mis à la portée dé tous les commençants, divisé par leçons avec des thèmes gradués pour s’exercer à parler dès les premières leçons, et. s’habituer aux inversions italiennes. Paris, Bcj— et Gravier, 1824, in-8, 7 fr.

— : Trésor (petit) de la Langue française et de la Langue italienne, ou des différentes Ggures, appelées Tropes, de la langue française et de la langue italienne, les unes correspondantes aux autres, avec des exemples tirés des auteurs classiques français et italiens. Paris, J.-P. Aillaud, 1821, in-8, 5 fr.

51. Barberi s’occupe dans.ee moment d’un nouveau Dictionnaire grammatical italien — français et françaisitalien, rédigé sur un nouveau plan, propre à.faciliter la traduction de l’une en l’autre de ces deux langues, et qui formera 2 vol. in-4 BARBERI (M. A.). Description d’une table en mosaïque, exposée à Rome en 1823. Paris, impr. de F. Didot, 1824, in-4 de 24 pag., avec une planche.

BARBET (L. R.), né à Tours, en 1770. —*Alraanach philosophique. 1792, in-12.

Cet ouvrage, que toutes; les biographies attribuent à. L.-R. Barbet, est pourtant désavoué par lui : il dit qu’on a profité de sa grande jeunesse pour mettre sous sou nom celte sottise.

— Appel au peuple, ou l’Accent de la vérité sur un émineut personnage. Paris, l’Auteur, 1S20, in-8 de 52 pag.

— * Uvpocrite (1’), on les Infortunes de la princesse d’Angleterre, fragment de l’histoire du xe siècle; extrait des mémoires du vicomte de Bolingbrocke. Paris, A. Bertrand, 1S22, 2 vol. in-i 2, 6 fr, .— Lettres de M. le due de Fronsnc, fils du duc de Richelieu, ou son Histoire de quelques mois à la cour de Russie, publiées par L.-R. BARBET. Paris, Miehelet, 1802, 2 vol. in-12, 5 fr.

.Ces lettres paraissent être de la composition dc l’éditeur. Voyez la Décade philosophique, 1S01, tom. XXXI, * pag. 353 et suiv.

— * Loge centrale des véritables FrancsMaçons, ou Lettre d’un philosophe du nord à Mm ? la princesse de N***. Paris, Miehelet, an x (1802), in-12, 2 fr. 5o c. —*Mariagc (le) malheureux, ou Mathurin et Magdeïeiuc, histoire véritable. Paris,. Lelong, iSiS, 3 vol. ïu-12, 6 fr.

— Règne (le) de Louis XTIII, ou Histoire politique et générale de l’Europe, depuis îa restauration, avec le développement des principes.qui sont devenns la base de la politique de la Sainte Alliance. Paris, Babeuf, iSï5, 2 vol. in-8,. ir fr.

La même année on a mis à cet ouvrage de nouv. titres portant seconde édition. L’auteur a pris pour cette publication le nom de Barbet du Bertrand.

— "Trois (les) hommes illustres, ou Dissertations sur les institutions politiques de César-Auguste, de Charlemagne et de Napoléon Bonaparte, parM.B***.Kouv.çdit.