Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/155

Cette page n’a pas encore été corrigée


propre à remplacer le quinquina {dans la curotïon des fièvres intermittentes ; o. 0 de l’utilité, des sinapismes contre, les fièvves intermittentes anciennes, particulièrement contre les fièvres quartes qui ont résisté au quinquina ; 3° des Céphalalgies périodiques déterminées par l’insolation, et de leur analogie avec les fièvres intermittentes. Paris, Mêquignon-Maryis, iS12sin-S, 3 fr.25 c.

On doit encore à ce médecin : , i° des Notices historiques sur la vie et lés’ouvrages de MM. Icard, de Castres, chirurgien* professeur d’accouchement ; Carrèrc, professeur de médecine à Perpignan ; Ferrier, médecin à Narbonne, tous trois associés correspondants de la Société de médecine-pratique de Montpellier— Ce fut comme secrétaire de celte compagnie savante que M. Audouard lut ces notices en séance publique ; elles ont été réimprimées dans les. Annales de celte société f 1807, in-4) i 2° Ooseivations dcjîevivj’intermittentes pernicieuses, recueillies à l’hôpîtal militaire français à Rome, en 1S07, par Mi Audouard’, alors médecin en chef de cet hôpital (Ann. tle. la. Société de.médecine pratique de Montpellier, 1S0S), 3° Ce fut dans ce recueil, à la rédaction duquel H. Audouard concourut de 1803 à i8o5, que ce médecin fit ses débuts comme écrivain ; on y trouve en effet de lui, sous une date antérieure à 1806, quelques Mémoires, des Rapports faits à là Société, et des Analyses, d’ouvrages de médecine, principalement de ceux du docteur Pujol, dont il était io compatriote’, et dont il aurait, été le successeur à Castres, -si l’impulsion donnée à la jeunesse française né l’eût conduit aux avinées en iSo5..

De retour de ses campagnes, en 1814 j M. Audouard se fixa à Paris, et comme membre delà Société de médecine de celte ville, il a fourni beaucoup de matériaux au Journal général de médecine, — qui appartient à cette société.. Les principaux sont : 4° Rapport suiv un long Mémoire d’unmédecin espagnol, relatif., à la fièvre jaune (avril 1820). ; 5° Mémoire sur la contagion des fièvres eu général et de la fièvre jaune en particulier (juin 1820) ;’; 6° Observation d’analomie vénérienne contractée par contagion.oculaire (août 1820) ; —7° Mémoire, en forme de lettre i sur la contagion de la fièvre jaune, en réponse à celle" que lui avait adressée, sur le ïuéme snjet, le docteur Sédillol., dans le Journal univ. des Sciences médicales de novembre 1820 (décembre iSao) ; 8° Lettre sur la localisation des fièvres intermittentes (mai 1821) ; 90, Observations sur l’emploi do l’arséniate.de soude contre les fièvres intermittentes (dans le Recueil ù"c Mémoires de médecine, de chirurgie ; et de pharmacie militaire, tom. IXi’iSai.) ; " 10* Lettre rsur les ouvertures du cadavres qui furent faites à Barcelone pendant , l’épidémie, et par. qui. (Journal général dc médecine, avril i822) ;, n° Recherches sur le siège des fièvres.intermittentes (Journal gén..de médecine i mai et juin Ï823)., ; . Y..V.S. !..

AUDOUITS[(Fr.-Xav.), avocat à la cour roy., ne à Limoges, le iS avril 1766.. -- Avis au Clergé (sur la suppression des privilèges)….’..’.’.’.’.

L— Commerce (du) maritime, de sou influence sur la richesse et la force des états j démontrée par l’histoire des nations anciennes etmodernes ; Situation actuelle des ’puissances de l’Europe, considérées ; dans leurs rapports avec la France ; et l’Angle-’ terre ; Reflétions sûr.i’armement en coursé ;

laLégisla tion et ses avantages ; Paris ctSerasbour’g, Levrauh ; Baudouin, 1800} 2. vol. in-8, 6 fr., c,.

—Histoire de l’administration de la guerre. Paris, P. Didot, ASti, 4 vol. in-S ; 20-fr. -—Intérieur (l’) des maisons d’arrêté Paris’,

  • 795, in-8. ; ; . ;’;’. ;./’/ ;,’r’J-V’;’’ ; *’’

— Lettres sur laconstitutionbritannique… ’—Oraisonfunèbrë de Mirabeau. 1791, 111-8. —Publiciste (le) philanthrope. ;. ! 796., —Responsabilité (delà) des ministres. Par., Brissot-.Tkivars, 1S19, in-8, 2 fr. 5o.

On doit encore à F.-Xav. Àudnnin des Notices sur les généraux Meunier et Dugomniter, insérées dans le journal le Rédacteur i’

AUDOUIN (le chev. J.-Vict.) ; docteur en médecine de la faculté de Paris, sous". biblio thé paire de l’Institut, professeur-suppléant d’histoire naturelle ; membre des sociétés philo ni a tique et d’histoire naturelle de Paris ; ; de-l’Académie des sciences de Moscou de Genève, de Berlin, dé Philadelphie, de New-ïorck, etc., etc. ; né. à Paris, le 27 avril 1797. r— Prodrome d’une histoire naturelle, chimique, pharmaceutique et médicale des cantharides ; thèse présentée à la faculté de médecïnede Paris, le 22 août 1826, pour obtenir le grade de docteur en médecine. Paris, de l’impr. de Didot jeune, 18-26 ;, in-4 de 56 pag.., ; : : : ; / ;

Cette thèse, ainsi que son titre l’indique, n’est

que le prodrome d’unouvrage’plus considérable,

dont l’auteur s’occupe depuis plusieurs années. ! i., Aucune des recherches de ce naturaliste n’ayant été l’objet d’une publication spéciale, nous indiquerons lés divers recueils où elles sont consignées : i° Anaiomie d’une larve apode, trouvée dans h bourdon des pierres, Mémoire composé en société avec M. LÂCHÂT, lu a la Société philoinatiquc le 22 août 1 SiS, imprimé par extrait dans le’Journal de physique » tom. LXXXTIII, / et en. entier dans les Mémoires de la Société d’histoire naturelle de Paris, tom. Ier, avec une planche ; 2° Recherches sur les rap— ports naturels qui existent entré lès trilotitesct les animaux

articulés, avec pi. (dans le toua.YIÏI des Annales des Sciences physiques deBruxelles) —.ce mémoire n’ayant pas été imprimé sous les, yeux de l’auteur, il s’y est glissé des fautes graves ; elles ont été corrigées dans un pelit nombre d’exemplaires qui a été.tiré séparément ; 3° Mémoire sur l’cichlj-sie nouveau, genre d’à—’ rachnides tmcfiéennes (dans les Mémoires de la Société d’histoire naturelle, tom. I") : il eu a été tiré un pelit nombre à part ; 4° Note sur une nouvelle espèce du genre cchlj-sie (dans les Annales des sciences naturelles., loin. Il) ; 5° Lettres sur la génération des insectes’, adressée-à M..le président de l’Académiedes sciences, en date du 24 mai 1824 (l’rf.’toro’. II) ; 6° Recherches anatomiques sur ta femelle du drille jaunâtre, et sur le’maie de cette espèce.(id., tom. II) ;

rj° (Avec M.— Milne IIDWARD) ; Recherches pour servir

àl’Histoire naturelle des cantbarides (id.i tom. IX);

, 8°..’(Avec le même) : Recherches anatomiques et ph/siologiques sur la circulation [dans les crustacés (id., id.). Un’rapport très-avantageux’fut lait à l’Académie des scièncesVouïes deux derniers Mcmlontétélus, en-février 1827, par MM. le baron Cuvicr cl.’Bu-.