Ouvrir le menu principal

Page:Quérard - La France littéraire, t. 1, 1827.djvu/131

Cette page n’a pas encore été corrigée


ARR ÀRS go

— Répartition de la contributionfoncière, ou division en hnit classes fondamentales des 83 départements. Paris, ! 791, in-8.

— Résultats des guerres, des négociations et dés traités qui ont précédé et suivi la coalition contre la France ; pour servir de supplément au Droit public de l’Europe, par Mably. Paris, l8o3, in-8, 4 fr. 5o c. —Système maritime politique des Enro ’péens, pendant le xvinc siècle. Paris, I797, in-8.

ARNOULT (N.), avocat au parlement de Dijon, conseiller des états de là province de Bourgogne, membre de l’Assemblée constituante ; né an village de Bèze, en Bourgogne, mort en…. —r Collection ! de décrets des assemblées nationale, constituante et législative. 1792, 7 vol, in-4.

— Collection des décrets de l’Assemblée constituante. Dijon, 3 792,.in-8.

ARNOULT (Stéphen). Six nouvelles, Paris, Rosa, 1821 ; 2 vol. in-12, 6 fr.

ARNOUS(J.). Entonnoir, ou Ouvrage utile à toutes les personnes qui désirent se perfectionner dans la langue française. Berlin, Millier, 1802, in-8, I fr. 6"o c.

— Grammaire (nouv.) française et allemande. Berlin, Nanck, 1799, in-8, r fr.

ARNOUX, (Cl. Bon.), ex-jésuite, né le 6 juillet 1708.

—Vie (la) d’Aune de Xaintonge, fondatrice des Ursnlines en Franche — Comté. i"j5S in-12…

ARNOTJX-LAFFRET. Voy. MOUFLED’AKGERVII.T, E.

ARPANJEAN (d’Assy D’). Voy, Assr (n’)…-."...

ARQUILLERE (l’abbé F.). Chemin (le) dn désert, ou Itinéraire et description de l’ermitage du Mont-d’Or, près hyon.Lj-on, Rusand, 1818, in-S, 6 fr.

— Lettre (sa) aux fidèles de sa paroisse sur l’autorité du souverain pontife. Lyon, impr. deBarret, 1S1S, in-8 de 16 pag.

ARRAGON (F.-L. d’;. Anti-Lalande (l’), on Réfutation de la lettre du célèbre astronome Lalande.Pnrà, 1801, in-12.

— Mort (la) de Jacq. Molay, pu les Templiers, tragédie en 3 actes. Paris, Delaunay, 1812, in-8, 2 fr.

Pièce pitoyable.qu’on peut placer à côté, de la tragédie du perruquier, inaîlre André. SI. d’Arragon, d’après unéleltrc de lui, insérée dans le Journal de Paris, du S novembre 1812, est encore auteur de plusieurs pièces qu’il conserve en portefeuille, pour se venger du mauvais accueil que le public a fait à ses Templiers : ces pièces sont : ïïccimer, tragédie ;

te Suborneur joue,’ou les femmes de bonne liumeur, comédie en 5 actes el’en vers ; le Siège de Jérusalem, tragédie ; le Bon Frère, comédie eh 2 acles ; la Fille séduite, pièce en deux acles ; enfin une comédie en 4 actes et en vers dont il n’a pas dit le litre.

— Vers pour mettre au bas du portrait de S. M. l’Empereur, au salon de 1810. Paris, imp. de Laurcns aîné, 1811,.in-8 de 4 pag.

ARRAULT..* Abrégé historique de l’établissement de l’hôpital des Enfants-Trouvés. Paris, 1746, in-4. --*Mémoire pour le prince de Monaco, contre le d uc de Savoie. Paris, 1712, j n-4.

ARRIEN (Flav.), historien grec. Histoire des expéditions d’Alexandre, rédigée sur les mémoires de Ptolémée et d’Aristobule, ses lieutenants. Traduction nouv., par P.-J.-B. CHAUSSAED précédée de la Revue des historiens d’Alexandre ; d’une Introduction ou Coup-d’œil politique sur le siècle de Philippe, et de Réflexions somniair’es sur la différence et les conséquences de la tactique des anciens et des modernes ; enrichie de notes érudites d’après Sainte-Croix, lé docteur Vincent, etc., d’une table et d’une carte géographique d’après d’Anville, la Rochette et Rennel ; d’une explication (avec tableaux) de la tactique des anciens, etc. Paris, imprim, de Ch. Pougeiii.(* Anselin et Pochard), an xi (1802), 3 vol. in-8, et atlas in-4 » 4 fr. ; : . :

— Le même ouvrage, trad. par PEIUIOTD’AMDAUCOURT, avec des remarques. 1764. in-12.

La première édition de celte traduction parut à Paris en 1646, et fut réimprimée en i65i et 1661, même format—’'

7— Manuel (nouv.) d’Epiclète, extrait des Commentaires d’-Arrien, trad. du grec (par J.-FB. DEBURE de SAIKT-FATJBIK). Paris, impr. de Monsieur, 1784, 2 vol. in-iS.

II existe encore une autre traduction du nouveau Manuel d’Épictèlè, par A. L’acier, réimprimée dans le vol. suivant *. Manuel (le) d’Iïpictètc, traduit du grec (par A. DACIER), avec les Commentaires de Simplicius, le nouveau Manuel (tiré d’ÂRRiEK, traduit par le même) cl le Tableau de Celles (trad. par BELIN DE BALLU). Pans, J.-Fr. Bustieu, 1796, in-iS.

Nous avons encore une iraduclion française de la — Tactique d’Arrien, par le colonel GUISC « AEUT, insérée dans ses Mémoires militaires sur les Grecs et les Romains. IJ58, 2 vol. in-4 i ou 1760, 2 vol. in-S.

M. Amaury-Duval a publié en 1810 un opuscule. intitulé : . Un Songe d’Alexandre, fragment d’unpoème.d’Arrien, retrouvé et publié par Ani. D. Ce petit poëme, entièrement de la composition de ce dernier, a été fait à l’occasion du mariage de Napoléon.

. ARSON. Appel à l’humanité, contenant l’exposé delà conduite du.nommé Arson, depuis qu’il s’est voué au service de ses