Page:Proudhon - Manuel du Spéculateur à la Bourse, Garnier, 1857.djvu/367

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de Lyon à Grenoble et de Valence à Grenoble, qui portent l’étendue du réseau à 260 kilomètres. Les conditions de subvention et de garantie du capital de 25 millions sont applicables à l’ensemble des trois lignes. — Le capital doit être porté à 75 millions, la Compagnie doit prendre le nom de Compagnie du Rhône aux Alpes.


CHEMIN DE FER DE PARIS À ORLÉANS ET SES PROLONGEMENTS.
(Compagnies fusionnées.)
(Administration : Paris, 11, rue de la Chaussée-d’Antin.)


Cette Compagnie se compose des anciennes sociétés de Paris à Orléans, du Centre, d’Orléans à Bordeaux, de Tours à Nantes, réunies par le décret de fusion du 27 mars 1852. Depuis cette époque, elle a subi, quant à ses concessions, de nombreux remaniements que nous mentionnerons dans l’historique. Voici l’étendue de son réseau en 1856 :

En exploitation, d’après l’Indicateur des Chemins de fer, 1, 239 kilomètres :

Paris à Bordeaux 582 kilomètres
Poitiers à Niort 78
Tours à Nantes 195
Orléans à Limoges   282
Vierzon à Nevers 192

En construction, d’après les Documents statistiques, 517 kilomètres :

Tours au Mans 88
Nantes à Saint-Nazaire 58
Savenay à Châteaulin et embranchement    285
Niort à La Rochelle et Rochefort 86

Soit un développement total de 1,756 kilomètres, que l’annexion du chemin de fer de Sceaux et Orsay portera prochainement sans doute à 1,781 ; car il ne manque plus au contrat d’acquisition de cette ligne que la sanction du gouvernement.