Page:Proudhon - Manuel du Spéculateur à la Bourse, Garnier, 1857.djvu/317

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Canal d’Azebrouck 25,329 mètres
de Coutances 5,632
de Crozat 54,351
de l’Ourcq et Saint-Denis 100,522
de Dunkerque à Furnes 13,303
de Vire à Taute 39,638
de la Teste 140,000
de Préaven, la Nieppe et Labourse 19,484
de Pont de Vaux
«
de Vezère et Corrèze
«
d’Ardre 47,000
de Béthune 21,629
de Bergues à Dunkerque 8,651
de Bergues à Furnes 13,800
de Bambourg 21,462
de Saint-Omer 16,294
de Calais 29,542
de Courlavant 10,000
de Guines 6,120
du Centre 116,812
de Neufossé
«
de la Marne au Rhin 318,146
latéral à la Garonne [1] 204,070
de l’Aisne à la Marne 58,150
latéral à l’Aisne 51,500
Deux canaux latéraux à la Marne 76,000

Tous ces canaux réunis forment un parcours d’environ 6,000 kilomètres, qui, joint à celui des fleuves et rivières navigables, présente un développement de 15,000 kilomètres de ligne navigable, soit environ 15 fois la traversée de la France entière, représentant, avec le matériel de navigation, un capital de près de 2 milliards.




CHAPITRE III.


Chemins de fer.


La France est restée longtemps stationnaire en fait de chemins de fer. La Belgique, l’Allemagne, l’Angleterre, l’Amé-

  1. Ce canal se trouve aujourd’hui compris dans la concession des chemins de fer du Midi. — Voir au chapitre suivant.