Page:Proudhon - Manuel du Spéculateur à la Bourse, Garnier, 1857.djvu/315

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


social : 2,200,000 fr., divisés en 2,200 actions de capital de 1,000 fr. et en autant d’actions de jouissance. Dernière répartition, 129 fr. — Administration, rue St-Guillaume, 31.


CANAUX CONCÉDÉS À PERPÉTUITÉ.


Ces canaux ont été exécutés par les Compagnies.

1° Le canal du Languedoc, avec ses embranchements, a pour but de relier l’Océan à la Méditerranée. Il a un parcours de 297 kilomètres, et a été concédé en 1666. Il était terminé en 1684 ; il a coûté environ 13 millions de livres tournois, soit à peu près 40 millions de notre monnaie. — Le fonds social est de 12,920,000 fr. divisés en 1,292 actions de 10,000 fr.

2° Le canal de Givors a près de 18 kilomètres. La concession date de 1761. — Le fonds social est de 6.000 actions, ou mieux de 6,000 titres donnant droit à 1/6,000e de la propriété du canal, de ses dépendances et de ses revenus. — Le siège de la Société est à Lyon [1].

3° Le canal d’Aire à la Bassée (départements du Nord et du Pas-de-Calais) a été concédé en 1832. Son parcours est de 42 kilomètres. Le fonds social est représenté par 600 titres évalués en capital à 5,000 fr., et donnant droit chacun à 1/600e des produits et de la propriété du canal. Chaque action peut se diviser en cinq coupons. Dernière répartition, 540 fr. — Administration, rue Saint-Guillaume, 12.

4° Le canal de Roanne à Digoin a une longueur de 55 kilomètres. La concession date de 1827. — Le capital de la Société se compose de 13,000 actions donnant droit chacun à 1/13,000e de la propriété et des revenus du canal. Dernière répartition, 11 fr.

Tous les canaux dont il vient d’être question forment en-

  1. Ce canal a été affermé par la Compagnie générale des Mines de la Loire, laquelle a un traité de transport avec la Compagnie du chemin de fer de Saint-Étienne à Lyon ; en sorte que le canal se trouve à peu près sans emploi.