Page:Proudhon - Manuel du Spéculateur à la Bourse, Garnier, 1857.djvu/299

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


10 0/0 aux mandataires et employés ;

40 0/0 à la gérance.

L’assemblée se compose de tous les propriétaires de actions.

La durée de la Société est de 30 ans à partir du 5 avril 1852.

Les trois exercices clos ont produit aux actions, 13, 15 et 16 0/0.


CAISSES AFFECTÉES SPÉCIALEMENT À L’ESCOMPTE.


BANQUES COLONIALES.


Les banques de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Réunion ont été instituées par la loi des 25 avril, 26 juin et juillet 1851, pour une durée de 20 ans, à partir du 1er janvier 1853 ; elles sont chacune au capital de 3 millions divisé en 6,000 actions de 500 fr.

La Banque du Sénégal a été instituée par décret du 21 décembre 1853, pour 20 ans à dater du 1er juillet 1855, an capital de 230,000 fr. ; actions de 500 fr.

Celle de la Guyane, par décret du 1er février 1854, pour ans à dater du 1er janvier 1855 ; capital 300,000 fr. ; actions de 500 fr.

Toutes ces banques sont en société anonyme et ont à Paris une agence centrale, rue d’Amsterdam, 37.


BANQUE DE L’ALGÉRIE.


Société anonyme instituée par décret du 4 août 1851. — Capital, 3 millions ; action de 500 fr. — Durée, 20 ans à partir du 4 août 1851. — Siège social à Alger ; succursales à Oran et à Constantine ; correspondant à Paris, le Comptoir d’escompte.

Revenu des actions pendant les quatre exercices clos : 21 fr. 60 ; 30 fr. 65 ; 32 fr. 25 ; 36 fr. 50.