Page:Proudhon - Manuel du Spéculateur à la Bourse, Garnier, 1857.djvu/264

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


À part la faculté d’émettre des billets, les comptoirs font à peu près les mêmes opérations que la Banque de France.

Voici le tableau des opérations du Comptoir de Paris depuis sa fondation.

Exercices. Nombre d’effets. Montant. Dividendes.
1848 (5 mois)       119,525       93,125,588 fr.       15 fr.
1849 (10 mois) 124,548 98,274,288 15
1850 (1 an) 237,559 145,630,577 35
1851 —— 319,781 215,195,904 40
1852 —— 382,521 273,473,902 40
1853 —— 576,758 502,670,434 31
1854 —— 837,809 628,521,792 36
1855 —— 877,995 276,943,888 42

Les fonds des Sous-Comptoirs sont déposés dans la caisse du Comptoir d’escompte, pour la garantie de leurs opérations. Ils sont constitués jusqu’au 18 mars 1857. Les actions sont de 100 fr. Les compagnies sont anonymes.


Sous-Comptoir des Entrepreneurs. — Rue Bergère, 14, capital social, 347,000 fr.


Sous-Comptoir des Métaux. — Rue Vivienne, 55, capital social, 5 millions.


Sous-Comptoir des Denrées coloniales. — Rue Grétry, 2, capital social, 500,000 fr.


Sous-Comptoir des Chemins de fer. — Rue Bergère, 14, capital social, 4 millions.


Il existe des Comptoirs dans les villes suivantes :

Alais. Caen Dôle. Mulhouse. Saint-Jean d’Angély.
Angoulême. Colmar. Lille. Sablé. Ste-Marie-aux-Mines


CRÉDIT FONCIER DE FRANCE.
(Paris, 10, rue Neuve-des-Capucines.)


Encore une institution née du besoin de mobiliser les valeurs. Nous l’avons dit plus haut, Ire partie, chapitre IV : rien de plus antipathique au mouvement que notre vieux