Page:Proudhon - De la création de l’ordre dans l’humanité.djvu/396

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


cet objet, ou s’y borner : ils ont rarement cherché les rapports des vérités dont ils s’occupaient avec l’ensemble des connaissances humaines. De là tant de sciences dont les limites sont mal tracées… »

Ces paroles du savant Ampère doivent être pour nous un oracle. Le vrai système de l’enseignement, la série naturelle des études et des instructeurs, est adéquate à l’ordre généalogique des sciences, à l’encyclopédie naturelle.

580. Toute science est, objectivement, perception de rapports ; subjectivement, classification d’idées (356) : or, les idées deviennent visibles par les signes (248, 269) ; d’où il suit que l’art de combiner les signes constitue toute la science de l’homme.

D’après cela, il est aisé de déterminer la première des spécialités enseignantes, celle d’où toutes les autres découlent, non comme de leur source, mais comme de leur rudiment.

L’homme qui enseigne la prononciation, les lettres, les flexions, les chiffres, les figures, les notes, l’accent, le rhythme, le geste et le pas ; le Maître d’école, en un mot, l’initiateur de l’enfance, ayant pour spécialité d’enseigner les signes, instruments de tout art et de toute science, le Maître d’école est l’organe cardinal du pouvoir universitaire, le point de ralliement de toutes les études, le premier interprète de la loi sérielle.

Mais ici, comme ailleurs, l’organisation a suivi une marche rétrograde : la société, qui s’est donné des rois avant d’avoir su faire des artisans, devait créer l’Institut, avant de définir le Maître d’école.

581. Après l’instituteur primaire viennent, dans l’ordre naturel du dédoublement scientifique, les professeurs de langues, de mathématiques, de chant, de physique, d’histoire naturelle, d’arts et métiers : l’application accompagnant toujours la théorie, souvent même la devançant ; et la spécialité des leçons se resserrant à mesure que l’aptitude naturelle de l’élève se déclare, et que ses progrès sont plus rapides.

Que signifie donc cette suite de professeurs de 8e, 7e, 6e, 5e, 4e, 3e, 2e, 1re, qui, distingués les uns des autres, comme les capitaines d’un régiment, par le numéro de leur compagnie, composent presque tout le personnel des collèges et, seuls encore, présentent l’apparence de distribution et de série ? — Sans doute, on ne parle correctement sa langue que lorsqu’on l’a étudiée comparativement avec une autre ; on ne sait bien que ce que l’on exprime avec netteté et précision : l’art de parler et d’écrire est le premier de tous. Mais qu’y a-t-il de commun entre la science et les lettres, et ces huit années d’éducation moyen âge ?…