Page:Proudhon - De la création de l’ordre dans l’humanité.djvu/333

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



4o Enfin, que l’essence, les limites, la responsabilité de chaque fonction étant connues, on pourrait jeter les fondements d’une jurisprudence définitive.

Telle est désormais la tâche de l’Économie politique. L’ordre social ne se trouve pas dans des combinaisons arbitraires, éloignées des routes battues, et sans antécédents historiques : il est dans les exemples et les souvenirs du passé ; il est surtout dans le présent. Pour confondre tous les inventeurs d’utopies sociales, un seul argument suffit : « Vos précurseurs, vos ancêtres ?… Montrez-nous le degré de parenté qui vous lie à la société actuelle ?… »

490. Au premier degré de l’évolution sociale, les spécialités scientifiques et industrielles sont enveloppées dans la caste ; quant aux fonctions publiques, elles sont indivises dans le roi. Régner et juger, en hébreu, sont synonymes. Le grec, sous des expressions encore plus générales, présente la même idée : Homère appelle les rois poïmenas laôn, kosmétoras laôn, bergers, appareilleurs de nations ; ce qui suppose une puissance absolue, ou, pour mieux dire, indivise. Au temps de la guerre de Troie, la Grèce n’avait que des rois et des castes : les Homérides commencèrent, dit-on, la scission de la philosophie d’avec le sacerdoce.

Sous le ciel de la Germanie, les choses se passaient un peu autrement. Les chefs n’avaient qu’une prérogative militaire : leur royauté se réduisait à marcher à la tête des guerriers au jour du combat. Du reste, tout se faisait en assemblée générale ; c’est-à-dire que, dans ces agglomérations d’hommes, rien n’était organisé. Là le peuple, comme ailleurs le roi, légiférait, administrait, faisait tous actes de juridiction volontaire et contentieuse, exécutait ses sentences, réglait tout par des coutumes et des pronostics. Or, que le souverain soit peuple ou monarque, dès que le pouvoir reste indivis, il n’y a point de fonctionnaires, point d’organes, partant point d’organisation. La monarchie et la démocratie, semblables en tout, excepté dans leur principe, sont plutôt des traits caractéristiques de race que des différences politiques.

491. La nécessité seule fit sortir les sociétés de cette indivision, et brisa le faisceau des pouvoirs : les combinaisons du génie n’y furent pour rien.

Qu’un seul homme gouverne, juge, administre une tribu de deux à trois mille âmes ; ou bien que cette tribu, se réunissant à jour fixe sous un président électif, expédie elle-même ses affaires : jusque-là la chose est possible. Mais décuplez, centuplez cette population, et vous serez forcé de multiplier, dans une certaine proportion, le souverain. Car il est aussi impossible à cent mille