Page:Proudhon - De la création de l’ordre dans l’humanité.djvu/303

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


bution des instruments de travail et de la répartition des produits [1]. C’est là qu’on verra comment, par le fait du salaire et de l’échange, double expression de la division du travail et de la force collective, la production est socialisée, la solidarité universelle fondée, la garantie mutuelle créée, la justice assise sur une base inébranlable, et l’égalité hors d’atteinte.

C’est là que le droit de possession sera constitué définitivement, et que l’on reconnaîtra le véritable esprit de la Succession, de la Donation, du Testament, du Prêt à intérêt et de l’Hypothèque : alors on verra combien ces coutumes, aujourd’hui si désordonnées et si funestes, peuvent, en se régularisant, contribuer à l’établissement de l’ordre et de l’égalité.

C’est dans cette troisième partie de la science économique enfin, que l’on comprendra comment, en dehors de la sphère des fonctions sociales et du travail solidaire, à côté du grand courant de l’industrie publique et des échanges cotés à la bourse, au sein de ce vaste système, dans lequel toutes les conditions sont égales, il existe un monde de travaux privés et libres (432), un mouvement industriel, artistique et littéraire, soumis aux lois générales de la production et de l’échange, mais qui, s’accomplissant hors de la solidarité collective et des garanties sociales, entretient en chaque travailleur l’énergie de la personnalité et du caractère, l’amour de la liberté, la franchise et la spontanéité de l’intelligence, crée entre les citoyens des liens nouveaux d’autant plus intimes qu’ils sont plus libres, et donne un surcroît de vigueur et de vie aux relations humaines…

449. J’avais résolu de consacrer quelques pages à l’examen des opinions communistes et phalanstériennes, en ce qui touche l’organisation du travail : après de nouvelles réflexions, j’ai abandonné cette idée. Je dirai ce qui m’a fait changer d’avis.

Tout est si indéterminé dans les ouvrages de Fourier, si incohérent, si apocalyptique ; les livres de ses disciples sont tellement surchargés de critiques vagues, de faits déclassés, d’études mal faites, de formules syllogistiques, en un mot, de choses trop peu définies pour qu’on puisse avec quelque certitude les déclarer vraies ou fausses, qu’il m’a paru que, dans l’état actuel de l’exégèse fouriériste, on pouvait également tout condamner et tout absoudre dans les assertions de cette école.

  1. Cette division fondamentale du Droit se trouve déjà indiquée dans le Code (art. 516 à 536), sous les noms de Meubles et Immeubles, qui correspondent assez exactement à la transformation binaire de l’idée de travail en instrument et produit ; capital fixe et capital circulant ; production et consommation, etc.