Page:Proudhon - De la création de l’ordre dans l’humanité.djvu/260

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


valence des conditions entre les travailleurs, autant du moins que le permettent les anomalies physiques, intellectuelles et morales qui affligent l’espèce humaine, anomalies que les principes de division et de force collective, la théorie de la loi sérielle et les réformes à introduire dans l’éducation et l’hygiène, doivent progressivement faire disparaître ;

6o Que toute distribution des instruments de travail, toute répartition des produits, établie sur d’autres bases, était usurpation et iniquité.

À ces diverses formules, fondements d’une jurisprudence nouvelle, on n’a répondu que par des fins de non-recevoir tirées, soit de la possession des privilégiés, en d’autres termes, du fait accompli ; soit de l’absence d’une théorie d’organisation qui permît de réaliser les corrections indiquées par la critique. Ainsi, pour obtenir réparation du désordre, le prolétariat est appointé à fournir la preuve de l’ordre, c’est-à-dire, à créer la science même de l’Économie.

382. Le résumé de ce qui précède nous donnera en peu de mots l’objet, le champ d’observation, la circonscription et les principales divisions de cette science.

L’Économie politique a pour objet la production et la distribution des richesses ; elle est, en un mot, la science du travail.

Le travail, pris au point de vue objectif, c’est-à-dire dans sa réalisation et ses résultats, forme la première partie de l’Économie politique, la seule qui ait été jusqu’à ce jour abordée et cultivée avec succès.

Le travail, considéré subjectivement dans sa division et ses séries, forme la deuxième partie de l’Économie politique : elle est relative à l’organisation, et beaucoup moins connue que la première.

Le reste de ce volume y sera presque entièrement consacré.

Enfin la troisième partie de l’Économie politique a rapport à la science du Droit ; c’est comme la synthèse des deux premières divisions, le dégagement des règles du juste et de l’injuste, d’après les données fournies par la théorie des valeurs et de l’organisation.

Peut-être serait-il plus conforme à l’ordre naturel du développement des idées de transposer les deux premières sections de l’Économie politique : de parler d’abord du travail considéré dans le travailleur, c’est-à-dire au point de vue subjectif ; puis de l’analyser dans le produit, qui est le point de vue objectif. Nous avons préféré l’ordre inverse, qui paraît être celui dans lequel la science s’est constituée spontanément elle-même. Au reste,