Page:Proudhon - De la création de l’ordre dans l’humanité.djvu/251

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



1. L’Économie politique tend à améliorer la condition physique de l’homme ;

2. L’Économie politique a pris pour guide la raison de préférence au sentiment !…

366. Toutefois, il faut le reconnaître, l’Économie politique n’est pas constituée. La masse des faits observés est immense ; toutes les branches de commerce et d’industrie ont été explorées ; pas une institution, pas une coutume, un préjugé, un abus ou un moyen de gouvernement, qui n’ait passé au creuset de l’analyse : semblables aux philosophes du seizième siècle, dont les travaux d’exégèse préparèrent le siècle littéraire de Louis XIV, les économistes ont senti qu’avant de formuler la science il fallait en dégager les matériaux. Déjà même on écrit l’histoire de l’Économie politique : et cette entreprise, nécessairement prématurée si on la juge au point de vue d’une science faite, est éminemment utile sous ce rapport, qu’elle forme le dernier degré que nous ayons à monter pour arriver au sanctuaire. Ajoutons que l’équation sérielle est l’argument dont se servent d’ordinaire les économistes : si quelquefois ils emploient la forme déductive, c’est presque toujours sur des points acceptés de la généralité des lecteurs, et qu’ils ne se croient pas la mission de discuter [1].

Avec tout cela, l’Économie politique, n’ayant pu découvrir sa méthode, ou pour mieux dire n’en ayant pas conscience, reste privée de certitude ; elle n’ose faire un pas hors de la description

  1. Les ouvrages d’A. Smith et de J.-B. Say sont pleins de démonstrations par séries. Voyez, par exemple, comment ce dernier prouve, contre les physiocrates, que le commerçant est producteur. Say remarque d’abord que produire c’est, par rapport à l’homme, donner une nouvelle façon à la matière. Ce principe était aussi celui de ses adversaires. Puis il montre que la façon donnée par l’homme se compose d’une multitude d’opérations successives, extraction, labour, récolte, filature, transport, hébergeage, distribution, répartition, etc., etc., etc. ; de sorte que Produire est le nom d’un genre formé d’une multitude d’espèces, parmi lesquelles se trouve nécessairement le commerce. Enfin, substituant dans son équation le travailleur à la fonction, il n’a pas de peine à faire voir que tout homme qui fait un service utile est producteur.
    …...Je saisis d’autant plus volontiers cette occasion de rendre justice aux travaux des économistes, que j’ai été, à mon insu, coupable envers eux d’ingratitude. Frappé tout à la fois de l’évidence des démonstrations économiques, et déconcerté par l’inconséquence des maîtres, que je voyais abandonner leur logique et leurs principes, aussitôt qu’ils touchaient à certaines questions brûlantes, j’eus le tort de rejeter sur la science même les contradictions des auteurs : ne réfléchissant pas que ces contradiction venaient uniquement de ce que les économistes, amis passionnés de la vérité, observateurs scrupuleux et infatigables, n’avaient su réduire en théorie leur propre dialectique.