Page:Pouchkine - Boris Godounov, trad Baranoff, 1927.djvu/85

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Maison de VISHNSVETSKI


DANS LA MAISON DE VICHNEWETZKI
L’Imposteur et le Père Tchernikowsky


L’IMPOSTEUR

Je pense, mon père, qu’il n’y a point d’obstacles ; l’âme du peuple russe m’est familière : sa dévotion n’a rien du fanatisme, l’exemple de son Tsar lui est sacré et il tolérera tout avec indifférence ; je gage qu’avant deux ans mon peuple tout entier reconnaîtra le pouvoir du pape.