Page:Pouchkine - Boris Godounov, trad Baranoff, 1927.djvu/141

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Le palais du tsar


À MOSCOU, PALAIS DU TSAR
Boris et Basmanov


LE TSAR

Le voilà vaincu, mais à quoi sert notre victoire ? Notre succès reste inutile, il a pu rassembler ses troupes dispersées, et de nouveau il ose nous menacer. Que font donc tous nos héros ? Ils restent à Kromes, bravés par une poignée d’hommes cachés derrière un mur ! Quel honneur ! J’ai le cœur