Page:Poe - Derniers Contes.djvu/88

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Lyra autour d’un centre commun de gravité !

7 avril. — Nous avons continué la nuit dernière nos amusements astronomiques. Nous avons eu une vue magnifique des 5 astéroïdes Nepturiens, et nous avons assisté avec le plus grand intérêt à la pose d’une énorme imposte sur deux linteaux dans le nouveau temple situé à Daphnis dans la lune. Rien de plus amusant que de voir des créatures aussi minuscules que celles de la lune, et ressemblant si peu à la race humaine, déployer une habileté mécanique si supérieure à la notre. Il nous est difficile aussi de concevoir que les énormes masses qu’elles manient si aisément soient en réalité aussi légères que notre raison nous dit qu’elles sont.

8 avril. — Eureka ! Pundit triomphe ! Un ballon venant du Canada nous a parlé aujourd’hui, et nous a jeté quelques anciens papiers ; ils contiennent des informations excessivement curieuses touchant les antiquités Canadiennes ou plutôt Amriccanes. Vous savez, je présume, que des terrassiers ont passé plusieurs mois à préparer l’emplacement pour l’érection d’une nouvelle fontaine à Paradis, le principal