Page:Platon - Œuvres complètes, Les Belles Lettres, tome V, 1.djvu/13

Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTICE

��T . . L Ion met aux prises Socrate avec un

Les rhapsodes. . , *, , .

rhapsode. iSous n avons pas a rechercher

ici l'étymologie de ce nom, fort discutée déjà par les gram- mairiens anciens 1 , ni à retracer l'histoire de ceux qui le portaient 2 . Peut-être à l'origine ne les distinguait-on pas des aèdes, c'est-à-dire des poètes épiques qui déclamaient leurs propres œuvres 3 . Mais au v e siècle, et avant cette époque, le mot ne désignait plus que ceux qui allaient récitant des poèmes dont ils n'étaient pas les auteurs 4 . Leur industrie

i. Eustathe, ad IL, p. 6 (cf. schol. Pindare, Ném. II, 2) rapporte trois explications différentes : la première partie du mot venait, selon les uns, de la baguette (pa68o;) que les récitants tenaient à la main ; suivant les autres, de pàrcTeiv (coudre, assembler), parce que les rhapsodes réunissaient en un tout des chants isolés ; d'autres enfin entendaient c&r.xz'.v au sens de composer : interprétation assez vrai- semblable, si les rhapsodes se confondaient primitivement avec les aèdes. Les textes relatifs à ce débat ont été réunis par S. F. Dresig (fiommentatio critica de rhapsodis, § II et suiv., Leipzig, s. d.).

2. S. F. Dresig, o. /., § X et suiv. ; G. G. Nitzsch, Platonis dialogus Ion, Lipsiae, 1822, p. 4 et suiv.

3. Platon lui-même, parlant d'Homère et d'Hésiode, qui réci- taient leurs poèmes, se sert du mot pa<J'to8eiv, Rép., 600 d. Dans Ion, l'aède Phémios est appelé caytoôoç (533 c), peut-être, il est vrai, par plaisanterie. Voir Dresig, 0. I. M. V. Bérard (Introduction à l'Odyssée, vol. III, p. 446) incline à retrouver les premiers rhapsodes dans les Homérides de Ghios, qui, pendant la première moitié du vti e siècle, cousirent (pa^Tôv È7:étov àotBot, Pindare Ném. II, 1) et amalgamèrent en un seul les poèmes de l'Odvssée. Après eux le nom resta à leurs disciples et successeurs dans le métier.

4. Rynaethos de Ghios aurait le premier fait œuvre de rhapsode à

�� �