Page:Platon - Œuvres complètes, Les Belles Lettres, tome V, 1.djvu/122

Cette page n’a pas encore été corrigée


237 e MÉNEXÈNE 89

notre terre et notre mère fournit là une preuve décisive qu'elle a donné le jour à des hommes : seule en ce temps-là, et la première, elle a porté une nourriture faite pour l'homme,

238 a le fruit du blé et de l'orge 1 , qui procure au genre humain le

plus beau et le meilleur des aliments, montrant ainsi qu'elle avait vraiment elle-même donné le jour à cet être. Or c'est pour la terre plus encore que pour la femme qu'il convient d'accepter pareilles preuves; car ce n'est pas la terre qui a imité la femme dans la conception et l'enfantement, mais la femme qui a imité la terre. Et ce fruit-là, loin de se le réserver jalousement, elle l'a distribué aux autres. Plus tard, c'est l'huile, renfort contre les fatigues, qu'elle a fait naître b et produit pour ses fils ; et, après les avoir nourris et élevés jusqu'à la jeunesse, pour leur donner des chefs et des édu- cateurs, elle a introduit les dieux chez elle. Leurs noms doivent être passés sous silence 2 en un pareil moment [car nous les connaissons] ; ce sont eux qui ont organisé notre vie en vue de l'existence quotidienne, nous formant aux arts avant les autres hommes, et, pour la défense du terri- toire, nous enseignant l'acquisition et l'usage des armes.

« Avec cette naissance et cette éduca-

dtmocratique. lion ' les ancêtres de ces mor . ts viva | ent sous le régime politique qu'ils avaient

organisé pour leur usage, et qu'il convient de rappeler briè- c vement. C'est en effet le régime politique qui forme les hommes : de braves gens, s'il est bon, des méchants, s'il est le contraire. Que nos devanciers ont été nourris sous un bon gouvernement, il importe de le montrer : c'est à lui qu'ils ont dû leur vertu, comme les hommes d'aujourd'hui dont font partie les morts ici présents. Car c'était alors le même régime que de nos jours, le gouvernement de l'élite, qui nous régit aujourd'hui, et qui toujours, depuis cette époque lointaine, s'est maintenu la plupart du temps. Celui- ci ci l'appelle démocratie, celui-là de tel autre nom qu'il lui

1. Sur la richesse du pays en céréales, les jugements des auteurs anciens sont contradictoires. Le blé était surtout cultivé dans la plaine d'Eleusis; ailleurs dominait la culture de l'orge. Dans l'en- semble, la production était inférieure aux besoins de la population.

2. Les Olympiens ne doivent pas être nommés dans une cérémo- nie funèbre (ê^ tû Tonp8s)/'Iap.ev yàp est une glose qui fausse le sens.

�� �