Page:Platon - Œuvres complètes, Les Belles Lettres, tome III, 1.djvu/21

Cette page a été validée par deux contributeurs.

Platon la composition du dialogue, où les mérites d’art l’emportent évidemment sur l’importance des idées philosophiques.



IV

LE TEXTE


Le texte du Protagoras repose principalement sur l’accord du Bodleianus (B) et du Venetus (T).

Cependant d’autres manuscrits (plus voisins en général de T que de B) donnent parfois des leçons certaines ou plausibles. C’est en particulier un manuscrit de Vienne (Suppl. grec 7 = W), dont j’ai pu avoir la photographie constamment sous les yeux, grâce à la libéralité de deux amis de l’Association Guillaume Budé, Mrs Gage et Mr Henry Young. Je les en remercie au nom de l’Association, qui leur doit aussi, pour le Gorgias et le Ménon, la photographie d’un autre manuscrit de Vienne (Phil. gr. 21 = Y).

En général, je me suis tenu plus près que Schanz de la tradition manuscrite.