Page:Platon - Œuvres complètes, Les Belles Lettres, tome II.djvu/241

Cette page a été validée par deux contributeurs.

s’y tromper. Il ne faut donc pas placer la date du Lysis trop tôt dans la vie de Platon. D’autre part, la forme narrative du dialogue oblige, ainsi que nous l’avons vu pour le Charmide, à ne pas le placer trop tard. Disons donc, sans chercher une précision impossible, qu’il appartient très vraisemblablement à une période voisine de celle des grands dialogues antérieurs au Théétète.



IV

LE TEXTE


Mêmes sources que pour le Charmide.