Page:Platon - Œuvres complètes, Les Belles Lettres, tome II.djvu/118

Cette page a été validée par deux contributeurs.

pas vrai que les sages sont bons en même temps que sages ? » — « Oui. » — « Peut-on appeler bonne une chose qui ne rendrait pas bon ? » — « Non certes. » — « La sagesse, par conséquent, n’est pas seulement belle, elle est bonne. » — « Je le crois. » — « Mais quoi ? Homère, à ton avis, n’a t-il pas raison de dire :

La pudeur est une mauvaise compagne pour l’homme indigent[1] ? »

— « Il a raison. » — « À ce compte, la pudeur est à la fois bonne et mauvaise. » — « C’est probable. » — « Mais la sagesse, elle, est un bien s’il est vrai que par sa présence elle rend les hommes bons, sans jamais les rendre mauvais. » — « Ce que tu dis me paraît juste. » — « S’il en est ainsi, la sagesse ne peut être identique à la pudeur, puisque l’une est un bien et que l’autre est indifféremment bonne ou mauvaise. »


Troisième définition de Charmide et examen de cette définition.

— « Ton raisonnement, Socrate, me paraît juste, dit-il. Mais voici une autre définition de la sagesse que je te prie d’examiner. Récemment, j’ai entendu dire à quelqu’un que la sagesse consiste pour chacun de nous à faire ce qui le regarde. Vois donc si cela te paraît exact. » — « Scélérat, lui dis-je, c’est de Critias ici présent que tu tiens cette définition, ou de quelque habile homme. » — « D’un autre que moi, peut-être, dit Critias, mais elle n’est sûrement pas de moi. » — « Qu’importe, Socrate, dit Charmide, de qui je la tiens ? » — « Cela n’importe nullement, repris-je ; car nous n’avons pas à examiner qui l’a dite, mais si elle est vraie ou non. » — « À la bonne heure, » dit-il.

— « Sans doute ; mais si nous parvenons à voir ce qui en est, j’en serai surpris ; car cela ressemble à une énigme. » — « En quoi ? » dit-il. — « En ceci que l’auteur de cette définition, quand il employait ces mots, faire ce qui nous regarde, disait une chose et en pensait une autre. Le maître d’école, à ton avis, quand il lit ou écrit, fait-il une chose qui en vaille la peine ? » — « Sans aucun doute. » — « Se borne-t-il donc à écrire ou à lire son propre nom ? N’est-ce

  1. Homère, Odyssée, XVII, 347.