Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Pédagogie Sportive, 1922.djvu/119

Cette page a été validée par deux contributeurs.
117
technique des exercices sportifs

Par rapport aux pouvoirs publics, les groupements sportifs sont indépendants ou subventionnés. Si la chose se fait discrètement rien à objecter, mais si les luttes politiques et religieuses pénètrent par là au sein des sports, il en résulte beaucoup de mal. Cela s’est vu[1] et aussi l’exploitation du sport par l’intérêt électoral.

Enfin une dernière distinction (et non la moins intéressante) oppose le groupement de participation au groupement d’encouragement, le type mixte étant toutefois le plus répandu de nos jours. Et par là il ne faut pas entendre la présence des membres honoraires dont les cotisations sont nécessaires au groupement, mais la présence de membres dits actifs et qui n’agissent pas. Il y a toujours là un danger, c’est que le groupement ne se resserre autour d’une poignée de champions éventuels vers lesquels tout l’effort convergera, les autres adhérents étant plus ou moins complètement laissés de côté. D’autre part, le type dans lequel tous agissent est difficile à constituer et plus encore à faire vivre. L’Alpine Club d’Angleterre, les « Audax »… sont basés sur la nécessité pour le candidat qui veut y entrer d’avoir fait ses preuves sportives. Il faut bien le dire, c’est la formule idéale vers laquelle on devrait tendre et que peut-être la diffusion des goûts sportifs permettra plus tard de populariser.

Terrains et locaux.

Nous avons déjà abordé ce sujet dans la partie his-

  1. Voir la Revue Olympique (avril 1907 et septembre 1911).