Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Pédagogie Sportive, 1922.djvu/101

Cette page a été validée par deux contributeurs.
99
technique des exercices sportifs

Le polo, le water-polo et le hockey sur glace sont des jeux basés sur la combinaison de deux sports. L’équitation, la natation et le patinage en constituent la raison d’être. Le premier a contre lui d’être très couteux même si l’on parvient, ce qui n’est guère aisé, à faire posséder les poneys par le club auquel le joueur les loue en payant en outre une prime d’assurance. Le water-polo demande une nappe d’eau de quelque étendue et profondeur sans courant et, de la part des joueurs, une endurance souvent très longue à acquérir. Le hockey sur glace est dépendant de la température ; toutefois on peut le pratiquer sur la glace artificielle si les dimensions de la patinoire s’y prêtent. Ce qui distingue ces jeux, c’est qu’il est impossible de les pratiquer si l’on a peur ; le joueur de foot-ball, de polo ou de hockey qui n’est pas brave n’a qu’à se retirer ; non seulement il ne peut pas bien jouer mais il ne peut pas jouer du tout.

Travaux manuels.

Dans notre temps démocratique, le sportif est normalement et techniquement obligé de savoir sinon confectionner — ce qui serait trop demander — du moins nettoyer, entretenir et quelque peu réparer ses engins de sport. Il y a là une série de travaux manuels dont le détail n’entre pas dans le cadre de ces leçons mais dont le principe devait être proclamé ici[1].

    gresser de compagnie. Il s’agit bien entendu du Rugby anglais aujourd’hui répandu en Europe et non du Rugby américain.

  1. Voir Leçons de Gymnastique utilitaire, p. 35 et 36. Les travaux manuels sportifs y sont divisés en leçon de chantier,