Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1905.djvu/225

Cette page n’a pas encore été corrigée


xi

SILHOUETTES DISPARUES

Les notices nécrologiques ne rentrent pas dans le cadre habituel de notre chronique. Mais il advient que la plupart des contemporains de renom se trouvent mêlés d’assez près aux événements du jour pour qu’il soit impossible de raconter ces événements sans parler d’eux. Tel n’est pas toujours le cas pourtant et les Français dont nous allons parler brièvement ne nous avaient pas donné l’occasion d’attirer sur eux l’attention de nos lecteurs. Ils