Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1905.djvu/159

Cette page n’a pas encore été corrigée
147
de france

voyageur le parcours d’Alger au Tchad reviendrait en première classe à 4 à 500 francs alors que, passager de Bordeaux à Dakar ou à Kotonou, il paye actuellement son billet de 700 à 1.000 francs. Personne ne s’étonnera, étant donné la médiocre capacité dont a fait preuve l’État français dans la construction des lignes coloniales que M, Leroy-Beaulieu se prononce énergiquement en faveur du régime de la concession à des compagnies particulières. Même ainsi, la durée de la construction est évaluée par lui à près d’une dizaine d’années.

Il s’en faudra que le Transsaharien égale en longueur les grandes lignes du monde : le Transsibérien qui a 6.000 kilomètres, le Canadian Pacific et le Central Pacific qui en ont 5.000 et même le chemin du Cap au Zambèze lequel a déjà dépassé de beaucoup les 2.500 kilomètres de la distance entre Biskra et Zinder. Mais il s’étendra sur une des contrées les plus planes dans leur ensemble qui existent ; en effet, le point le plus élevé du parcours paraît devoir être au Djebel Ahorrène à environ 1.360 mètres. Il ne détiendra pas le record désertique puisque des voies ferrées traversent le désert d’Atacama ou les parties sté-