Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1905.djvu/151

Cette page n’a pas encore été corrigée
139
de france

Le vrai Sahara.

On peut le diviser en quatre portions assez distinctes les unes des autres qui seraient : le Sahara algérien, le Sahara central, le Sahara méridional et le Sahara occidental. Le premier contient les régions sablonneuses dites de l’Erg et du grand Erg, séparées par une large hamada ou plateau calcaire ; le second renferme les plateaux rocheux de Tinghert et du Tassili ainsi que les massifs montagneux du Hoggar et du Tibesti dont les cimes varient, pour le Hoggar entre 1.500 et 2.600 mètres et, pour le Tibesti entre 2.500 et 3.000 ; il renferme aussi la longue bande aride du Tanezrouft qui, large de 2 à 300 kilomètres, s’étend de l’Atlantique au Nil. Le troisième, comprend l’Aïr et son annexe soudanienne, le Damerghou. D’une façon générale, il ne semble pas que les sables occupent plus d’un neuvième de la superficie totale laquelle équivaut à dix fois celle de la France. Entre les dunes se trouvent presque partout des gassis ou couloirs de terrain solide ce qui est d’une importance capitale au point de vue de l’établissement d’une voie ferrée. À ce même point de vue, la question de l’eau do-