Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1905.djvu/135

Cette page n’a pas encore été corrigée
123
de france

Sorbonne dans un récent rapport à M. le gouverneur général de l’Algérie, ont tous deux mis en relief l’excellence des nombreuses écoles ouvertes par l’Alliance et insisté complaisamment sur les services que ces écoles rendent à la cause française. D’abord tournés vers l’Angleterre, les notables commerçants juifs n’ont éprouvé aucune hésitation à se retourner vers la France lorsque l’Angleterre elle-même a paru les y engager ; ils n’avaient pour elle d’ailleurs que des sympathies ; aussi l’enseignement du français s’est-il généralisé autour d’eux et la France peut-elle escompter dès maintenant leur bonne volonté. Or ils représentent un élément de succès qu’aucun gouvernement digne de ce nom, ne saurait négliger.

Statistiques commerciales.

On a beaucoup trop répété en France que l’Allemagne n’avait pas d’intérêts au Maroc. Cela est de tous points inexact. Nous pensons qu’il est bon de donner ici les chiffres représentant le commerce des quatre nations européennes (France, Angleterre, Allemagne, Espagne) avec les principaux ports marocains en 1899 et en 1904. À