Ouvrir le menu principal

Page:Pierre de Coubertin - Chronique de France, 1905.djvu/119

Cette page n’a pas encore été corrigée
107
de france

il fit hommage au roi de Castille des prises de possession opérées sur le littoral. Peu d’années plus tard, une flotte anglaise qui se rendait en Terre-Sainte s’arrêta devant Ceuta et s’en empara. Les Portugais qui s’étaient fait attribuer par bulle pontificale la « souveraineté » du Maroc, s’établirent à Tanger, à Al Ksar, à Arzila, en attendant de fonder Mazagan, puis Mogador. Les Espagnols s’emparèrent de Melilla en 1497 et plus tard de Larache et de Rabat.

Les poussées étrangères furent la cause détermitante de l’avènement des chérifs saadiens qui relevèrent le prestige de l’Islam et réussirent souvent à se défendre victorieusement contre elles ; l’un d’eux étendit ses conquêtes, dit-on, jusqu’à Tombouctou. À la faveur de luttes intestines Moulay Ali établit en 1664 une nouvelle dynastie de chérifs ; c’est celle qui règne encore aujourd’hui. Elle a connu de nombreuses vicissitudes mais est toujours parvenue à les surmonter. Certains de ses princes firent parler d’eux en Europe ; tel celui qui dépêcha une ambassade à Louis xiv aux fins d’obtenir la main de Mademoiselle de Blois, fille de Mademoiselle de La Vallière ; il avait d’ailleurs de meilleurs titres à la